Mémoire technique : la conception de ce dossier technique

0

Lorsqu’un appel d’offre est lancé sur le marché public, plusieurs prestataires proposent leur candidature afin de remporter le marché. La sélection des offres n’est pas souvent une tâche facile. En effet, le pouvoir adjudicateur doit prendre en compte des différents éléments pouvant différencier une entreprise d’une autre. On peut parler du coût de la réalisation du projet, du délai d’exécution des tâches, etc. Mais se baser sur ces éléments tangibles de la candidature d’un prestataire n’est pas suffisant.

L’entité qui est chargée de la sélection des offres doit avoir en main un document technique qui lui permettrait d’avoir une réelle idée de la compétence de l’entreprise : c’est ainsi que le mémoire technique se révèle être essentiel et important.

A quel point le mémoire technique est important ?

Le mémoire technique est un document conçu pour répondre correctement à un avis d’appel d’offres (cf le site Memoiretechnique.com). C’est un document qui contient tous les points essentiels que le pouvoir adjudicateur a besoin de connaître pour prendre une décision d’attribution ou non d’un marché à l’entreprise.

La réussite d’un appel d’offres dépend majoritairement de la qualité de ce document. En effet, il représente 40% à 60% de la note finale de la candidature de l’entreprise. La qualité du mémoire technique peut alors faire pencher la balance pour tel ou tel prestataire.

Le point sur le mémoire technique

Nombre d’entreprises ont déjà entendu parler du mémoire technique, mais ne savent pas en réalité ce que c’est. Il semble donc être utile de faire le point.

Un mémoire technique ou mémoire explicatif, ou encore note méthodologique est un document qui sert d’appui à une candidature à un appel d’offre. Il permet de comparer plus facilement la qualité des candidatures à un appel d’offres. Le mémoire technique comme son nom l’indique, est un document technique dans lequel l’entreprise démontre au maître d’ouvrage sa capacité à prendre en main le projet. C’est à travers la note méthodologique qu’on peut découvrir et juger la réelle compétence de l’entreprise ainsi que ses engagements vis-à-vis de la réalisation du marché.

Comment répondre aux attentes du marché public ?

Dans la conception d’un mémoire technique, l’entreprise doit avant tout prendre en compte des besoins du marché public. Pour ce faire, vous devriez lire attentivement le Règlement de la Consultation ou RC, qui est généralement un document transmis par le pouvoir adjudicateur à chaque candidat lors d’un appel d’offres.

Dans ce document, on peut clairement identifier :

  • Les besoins et attentes du marché public
  • Les particularités du marché
  • Les tâches à réaliser en priorité
  • Les délais d’exécutions du marché
  • La date de rendu de l’appel d’offre, etc.

L’entreprise candidate à un marché public devra alors prendre note de ces divers éléments pour la conception d’un mémoire technique gagnant.

Savoir vendre son entreprise

Un mémoire technique est un document qui peut différencier une entreprise d’une autre. Il est vraiment important à tel point qu’il peut être l’élément décisif dans l’attribution d’un contrat. Ainsi, il faut savoir se vendre dans un mémoire technique. Et comme toute stratégie de vente, il faut savoir utiliser de bons arguments pour mettre toutes les chances de son côté. Il est inutile de dire des fausses informations dans un mémoire technique, tout simplement parce que l’on souhaite impressionner l’entité qui sélectionne les offres. La véracité des informations données sera vérifiée scrupuleusement avant l’attribution d’un marché. Jouez plutôt dans vos engagements pour la protection de l’environnement, et la gestion des déchets lors de la réalisation des travaux.

 Les conseils pour rédiger un mémoire technique de qualité

Si tel est l’importance d’un mémoire technique, beaucoup d’entreprises ne savent pas encore comment bien le monter. Ainsi, pour la mise en place de ce document, même les plus grandes enseignes se font accompagner par un professionnel en la matière.

Attention cependant, un mémoire technique de qualité doit se baser avant tout sur le savoir-faire et les capacités d’une entreprise à réaliser le chantier. Il n’est pas vraiment conseillé de déléguer complètement toute cette partie. Il vous faudra seulement demander l’accompagnement d’un professionnel qui vous guidera.

Que doit contenir un mémoire technique ?

Il n’y a pas de charte précise à suivre pour la rédaction d’un mémoire technique, mais il y ait seulement quelques éléments à ne pas omettre comme :

  • La présentation en détails l’entreprise
  • L’explication de votre compréhension du marché
  • Comment va se dérouler votre intervention ?
  • Quelles sont les démarches qualités et environnementales que vous allez suivre ?

Par ailleurs, vous devriez aussi mentionner les divers moyens (humains et matériels) que vous allez utiliser pour l’exécution du marché.

A noter que ce ne sont pas toutes les entreprises qui conçoivent un mémoire technique qui ont la chance de remporter un appel d’offres, ce sont ceux qui ont su créer un mémoire explicatif intéressant. Ainsi, il ne faut pas monter un mémoire technique n’importe comment, il est préférable de suivre des astuces pour un document gagnant.

Share.

Comments are closed.

Powered by themekiller.com