Pourquoi travailler dans le médico-social ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le médico-social, un domaine d’activité qui regroupe des métiers variés mais qui ont tous vocation à se rendre utile à la société. Découvrez pourquoi travailler dans le médico-social est passionnant !

Qu’est-ce que le médico-social ?

Le domaine du médico-social est vaste puisqu’il regroupe sous son même nom les métiers aussi bien liés au domaine du social, que de la santé et aussi de l’aide paramédicale.

A découvrir également : Prothèse auditive, comment choisir la vôtre ?

Pour vous donner quelques exemples, le médico-social regroupe des métiers tels que :

  • Assistant de vie
  • Aide soignant
  • Assistant(e) maternel(le)
  • Educateur de jeunes enfants
  • Assistant de service social
  • Educateur spécialisé
  • Etc.

Ces métiers, aussi variés soient-ils, peuvent s’exercer dans des types de structures une nouvelle fois divers. Vous pouvez retrouver ces métiers médico-sociaux aussi bien en cliniques que dans les maisons de retraite, les hôpitaux, les services sociaux, les centres de rééducation, la CAF, les centres de santé, les cabinets privés, etc.

A découvrir également : Le tapis anti escarres : une révolution du monde médical

Travailler dans plusieurs types de structure vous permettra d’évaluer quel sera le cadre de travail que vous préférez. Ainsi, vous trouverez la structure qui vous convient. S’il s’agit d’une structure où la taille de l’équipe est dense ou bien si celle-ci est plus restreinte ou si le poste que vous occupez est à responsabilité ou non par exemple.

Se sentir utile à la société

Travailler dans le médico-social, c’est avant tout se sentir utile à la société.

Ce secteur attire de plus en plus de personnes aujourd’hui pour sa dimension humaine. C’est comme travailler dans le domaine de la santé, vous aidez des personnes fragiles, peu autonomes, des enfants, des personnes en situation de handicap à se sentir mieux, à progresser, à gagner en autonomie et en indépendance.

Certains travailleurs sociaux peuvent être un moteur pour les personnes dans le besoin en leur permettant de se sortir d’une situation difficile, à passer un cap dans leur vie. Vous luttez contre l’injustice sociale ce n’est tout de même pas donné à tout le monde !

Être travailleur médico-social c’est aussi apprendre la valeur des choses et valoriser ce qui est essentiel dans la vie. Ces métiers permettent de relativiser ses propres tracas du quotidien.

De nombreux travailleurs médico-sociaux remontent qu’ils en apprennent énormément sur eux-même. Le fait d’être en contact avec différentes personnes et de s’adapter à ces dernières sans jugement en révèlera beaucoup sur votre personnalité.

Quelles formations et quelles écoles pour se former aux métiers du médico-social ?

Vous êtes convaincus ? Formez-vous aux métiers du médico-social ! Pour cela rien de plus simple, nous vous donnons toutes les pistes pour y arriver.

Chaque métier du médico-social demande des formations spécifiques c’est pourquoi nous vous présentons les études à suivre pour 3 métiers du médico-social :

  • Educateur spécialisé
  • Assistant(e) maternel(le)
  • Aide soignant

Pour devenir éducateur spécialisé, mais aussi pour exercer une majorité des métiers du social, il est nécessaire d’être titulaire d’un diplôme d’Etat (DE). Ce type de diplôme se prépare dans des écoles spécialisées agréées par le Ministère chargé des affaires sociales.

Pour accéder au diplôme d’éducateur spécialisé (DEES), il est d’abord nécessaire que chaque candidat dispose :

  • Du baccalauréat ou équivalent
  • D’un diplôme ou bien d’un titre homologué ou inscrit au RNCP (au moins de niveau bac)
  • De bénéficier d’une validation de ses études, son expérience professionnelle ou de ses acquis personnels

L’admission est réalisée sur dossier et entretien par le biais de Parcoursup.

Le DEES est une formation reconnue de niveau bac+3, elle confère donc, à toute personne l’obtenant, le grade de licence et s’obtient par la validation de 180 ECTS. Ce diplôme peut se préparer via des DUT carrières sociales ou bien via des écoles préparant spécifiquement ce diplôme. Toutefois, si vous choisissez une école préparant ce diplôme, il vous faudra passer, en amont, un concours d’entrée.

Il est donc possible de se former par de nombreux centres de formation. Parmi eux, nous pouvons mentionner par exemple :

  • L’ETSUP (Ecole Supérieure de Travail Social) située à Paris
  • l’IMF (Institut Méditerranéen de Formation et recherche en travail social) situé à Marseille
  • L’ITES (Institut pour le Travail Educatif et Social) situé à Brest

Une liste non exhaustive de ces écoles est disponible sur le site de Sup Admission, vous pourrez y trouver une école proche de chez vous !

Le médico-social rassemble également les métiers de l’enfance et particulièrement celui d’assistant(e) maternel(le).

Pour devenir assistant(e) maternel(le) il vous faudra être titulaire d’un CAP petite enfance. En amont, pour accéder à ce diplôme, aucun niveau scolaire n’est requis. Ce sésame s’obtient en une année seulement et vous permet de travailler en tant qu’aide maternel en collectivité (crèche, halte garderie, etc.) mais aussi en tant qu’assistant(e) maternel(le) à domicile ou en crèche familiale.

Une nouvelle fois, de nombreuses écoles spécialisées, lycées, CFA, etc. proposent la formation de CAP petite enfance en présentiel mais également en e-learning.

Par exemple, le CAP Petite Enfance de l’école et CFA Silvya Terrade peut être réalisé en alternance avec un contrat d’apprentissage ou bien un contrat de professionnalisation ce qui vous permet de ne pas financer vous-même vos études.

Pour choisir votre centre de formation, vous avez l’embarras du choix, le tout sera de comparer les formations en fonction de vos envies (formation continue ou en alternance, étudier à distance, etc.) et de sélectionner celui qui vous convient le mieux.

Autre métier du médico-social, celui d’aide-soignant

Pour devenir aide-soignant, il faut être titulaire d’un diplôme d’état d’aide-soignant (DEAS) de niveau V. Ce diplôme s’obtient en un an environ (selon les centres de formation) et équivaut au niveau du baccalauréat.

L’accès à la formation se fait, dans un premier temps, par la réussite du concours d’entrée. Celui-ci est constitué d’une épreuve écrite de deux heures et d’un oral. Les candidats étant déjà titulaire d’un diplôme de niveau IV ou bien d’un diplôme dans le secteur sanitaire ou social de niveau V sont dispensés de l’épreuve écrite du concours. Certaines écoles vous proposeront une préparation au concours d’une durée d’environ 2 mois en présentiel ou bien à distance.

Plusieurs semaines de stage sont nécessaires pour valider ce diplôme mais il peut aussi être préparé en alternance ce qui vous permet de gagner en expérience professionnelle. Pour les personnes ayant d’ores et déjà 3 années d’expérience dans ce domaine, certains centres de formation vous proposent un accompagnement à la VAE (validation des acquis de l’expérience).

Le DEAS peut se préparer dans un IFSI (Institut de Formation en Soins Infirmiers). Pour trouver un IFSI près de chez-vous, rendez-vous sur l’annuaire des IFSI en France !

Le médico-social, un domaine d’activité varié vous permettant d’exercer un métier passionnant, à vous de choisir votre formation !

Partager.