Que manger en cas de constipation ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La constipation est la difficulté ou l’impossibilité à aller à la selle. Ce problème d’évacuation peut avoir des causes multiples. Le manque d’activités physiques est un facteur très récurrent. L’alimentation a bien sûr aussi un rôle primordial afin de favoriser le bon déroulement de l’élimination des selles. Dernier point important : avoir une bonne hydratation, habitude trop souvent négligée.

Ce trouble du transit concernent des milliers de personnes et peut avoir des conséquences importantes sur la santé. Très inconfortable, la constipation a plusieurs moyens d’être traitée.

A découvrir également : Comment perdre du poids avec la pilule PhenQ ?

Quels aliments soignent la constipation ?

Le manque de fibre est souvent la cause de la constipation chez les personnes qui en souffrent. Une alimentation trop grasse et sucrée et manquant de fibre n’est pas recommandée. En effet ce sont les fibres qui vont permettre aux selles de gagner en volume et de se ramollir.

On trouve deux types de fibre importants au bon fonctionnement du transit : les solubles et les insolubles. Les premiers concernent les fruits et les légumes. Les deuxièmes regroupent les céréales complètent, plus compliquées à tolérer mais particulièrement efficaces dans le processus d’élimination.

A lire en complément : Tout est bon dans le cochon !

Catégories d’aliments anti-constipation :

  • Les fruits : les pruneaux, bananes, kiwis et tous les agrumes.
  • Les légumes : les asperges, carottes, salsifis, épinards et les choux.
  • Les légumes et fruits secs : ils sont très riches en fibres et agrémentent facilement une salade ; haricots secs, lentilles, raisins secs… Les oléagineux tels que les noix ou amandes sont aussi très bons.
  • Les aliments complets : ils concernent le pain complet (en remplacement du pain blanc), le quinoa, les pâtes complètes, les flocons d’avoine…

Il est important de préciser que tous ces aliments ne doivent pas être consommés en excès. Il faut favoriser une alimentation constituée de ces aliments riches en fibre associés à d’autres. Les effets se sentiront au bout de plusieurs jours, faites preuve de patience.

Pensez également à maintenir une bonne hydratation. L’eau facilitera le travail des fibres que vous aurez mangé. On déconseille les boissons gazeuses mais plutôt les tisanes, les soupes (riches en fibre !) et l’eau plate.

Découverte de la bromélaïne

Autrement appelée bromeline, on trouve cette enzyme dans l’ananas et principalement dans les racines et la tige. Sensible à la chaleur, la consommation d’ananas en boite ne vous fera pas profiter de ses bienfaits car ceux-là sont stérilisés à haute température. Préférez donc les ananas frais !

Déjà connue pour ses vertus anti-inflammatoire, elle aussi recommandée dans les cas de troubles digestifs. Elle est effectivement efficace pour aider l’estomac à mieux digérer.

Constitué majoritairement d’eau et très riche en fibre, l’ananas est un formidable fruit à consommer en cas de constipation. Grâce à son enzyme la bromélaïne qui favorise la décomposition des protéines, la digestion se déroule plus facilement.

La bromélaïne est un traitement naturel qui vous aidera à vous soigner d’une constipation et ce, sans prendre de traitement chimique. L’ananas étant un fruit délicieux qui se déguste sous plusieurs formes.

Une étude menée sur des rats a montré que l’administration de bromélaïne a fortement amélioré le transit intestinal des animaux comparé à ceux qui n’en avaient pas pris.

Partager.