Qu’est ce qu’une tumorectomie mammaire ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Il s’agit de l’acte chirurgical  qui consiste à enlever une tumeur au sein, que celle-ci soit maligne ou non, et qui vise à conserver le sein. En effet, une tumeur n’est pas automatiquement synonyme de cancer et elle peut être bénigne.  Son ablation peut être nécessaire même si elle ne contient pas de cellules cancéreuses. La tumeur maligne est systématiquement enlevée  et les traitements adjuvants de la chirurgie sont le plus souvent  la chimiothérapie et/ou la radiothérapie.

Comment ?

Lorsque la tumeur est bénigne, la tumorectomie mammaire se limite à enlever le nodule et le chirurgien aura dans ce cas une bonne marge de manœuvre en ce qui concerne l’emplacement de l’incision et donc de la cicatrice. Dans le cas d’un cancer du sein, l’opération conservatrice peut se poursuivre par un prélèvement ou l’ablation de ganglions sentinelles si une propagation des cellules cancéreuses est suspectée.

A découvrir également : Tout savoir sur les étoiles filantes

Après que la tumeur soit localisée avec soin par le radiologue, le chirurgien et son équipe procède à son ablation durant une opération effectuée sous anesthésie générale.

Cancer du sein, et ensuite ?

Après la tumorectomie, la patiente reste hospitalisée durant deux à trois jours. La durée de l’observation postopératoire dépend de son état de santé et de la décision de retirer les drains lorsque ces derniers ont été nécessaires.

A découvrir également : 4 faits sur la tradition de la Toussaint

La prescription d’antalgiques est le plus souvent nécessaire pour un confort maximum pour la patiente. En effet, comme après toute opération,  la zone mammaire peut être le siège de douleurs plus ou moins vives. Les hématomes ou autres abcès peuvent également survenir. Dans ce cas, des antibiotiques et anti-inflammatoires sont administrés à la patiente. Ces inconvénients peuvent subsister quelques jours ou quelques semaines.

Le suivi médical est indispensable après la chirurgie mammaire. L’évolution de la cicatrisation est donc vérifiée au cours des contrôles. C’est également à l’une de ces occasions  que la patiente connaîtra le résultat des analyses effectuées sur la tumeur.

 

Partager.