Qu’exige la réglementation RT2012 en France ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Consommer mieux, dépenser moins, respecter l’environnement et profiter des ressources naturelles. Voilà en quelques mots la recommandation de la Réglementation Thermique 2012 (ou RT2012). Cette disposition a pour but de fixer une limite maximale à la consommation énergétique du bâtiment neuf. Voici les 3 grandes lignes de la RT 2012.

chauffage-france

A lire aussi : Pourquoi faire des travaux de ravalement de façade ?

Réduction de consommation énergétique

L’un des plus grands consommateurs énergétiques du ménage français est l’eau chaude sanitaire. Pour s’aligner aux exigences de la RT 2012 et pour réduire ses dépenses, l’installation de chauffe-eau écologique est plus que nécessaire. À titre d’exemple, le chauffe-eau thermodynamique fonctionne essentiellement avec l’air contenu dans une pièce et permet de réduire de 3 fois sa facture d’eau chaude. Une économie non négligeable pour le porte-feuille des français et un vrai geste pour l’environnement que vont pouvoir faire tous les jours les ménages.

Encouragement du développement de nouvelles technologies

Les ingénieurs rivalisent d’ingéniosité pour développer des chauffages RT2012 plus performants les uns que les autres. Les spécialistes de la solution thermique entreprennent chaque jour des Recherches et Développement pour mettre à la disposition des consommateurs des chaudières performantes qui fonctionnent avec de l’énergie renouvelable. Si l’utilisation de l’air, de l’eau et des combustibles écologiques comme les granulés sont en plein essor, l’optimisation du rendement des panneaux solaires est en plein développement.

A lire aussi : Réussir son déménagement en faisant appel à des professionnels

Contribution à l’indépendance énergétique nationale

Ceci a pour but de diminuer peu a peu l’utilisation de l’énergie fossile telle que le mazout et le gaz naturel. Il a un double objectif : ne pas dépendre des pays exportateurs de pétroles et limiter la pollution.

Les produits dérivés du pétrole étant des gros émetteurs de gaz à effet de serre, la première solution consiste à utiliser les chaudières à gaz basse température ou les chaudières à condensations. La seconde consiste à adopter les chaudières équipées du système pompe à chaleur, des chaudières hybrides.

Partager.