Comment réussir son projet hôtelier grâce au crowdfunding ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Tous ceux qui écrivent sur le «  crowdfunding », presse ou blogueurs, positivent ce mode de financement apparu depuis quelques années. Mais est-il aussi avantageux et qu’en est-il par rapport aux modes de financement classiques, à savoir le prêt bancaire ? Présente-t-il un avantage au niveau fiscal  dans l’immobilier ?

Le crowdfunding plus avantageux que le crédit bancaire

Le crowdfunding commence à gagner du terrain en France à partir de 2008 et continue dans cette voie. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. Dans le premier semestre de 2014, le crowdfunding en France représente 66,4 millions de transactions. Dès l’année 2015, durant la même période, le chiffre est passé à 133,2 millions d’euros. La raison est simple, les plates-formes en lignes émergent et permettent de faciliter le traitement d’une demande de financement. Son secteur d’activité est d’ailleurs très étendu et propose même un investissement dans le secteur de l’hôtellerie.
Également appelé financement participatif, le crowdfunding est un mode de financement récent consistant à trouver les fonds nécessaires à la réalisation d’un projet particulier auprès de particuliers. Les fonds obtenus sont de l’ordre de 3 000 à 30 000 euros, adaptés a priori donc à la réalisation de petits projets comme la création d’une entreprise par exemple. Toutefois, lorsque le projet est innovant, le financement peut être plus élevé. Ce qui est bien d’ailleurs avec le crowdfunding c’est que les fonds sont octroyés sans qu’il soit nécessaire de fournir des garanties comme celles demandées par les établissements de prêt en cas de prêt bancaire. Ces derniers demandent en effet généralement une caution personnelle et l’appui d’autres garanties comme l’hypothèque ou le nantissement pour un prêt immobilier (Plus d’infos sur : https://www.boursedescredits.com/guide-courtier-credit-immobilier-126.php). L’argent est d’ailleurs plus rapidement débloqué en crowdfunding par rapport au délai de déblocage des banques. La collecte se fait seulement en quelques jours contre 1 mois au minimum au niveau bancaire. La durée du prêt se limite par contre à 4 ou 5 ans au plus sur ces plateformes de prêts entre particuliers.

Lire également : Comment améliorer la gestion des temps et activités ?

L’avantage fiscal fourni par le crowdfunding

L’investissement immobilier attire de plus en plus de monde. Toutefois, tous ceux qui le souhaitent n’ont pas la possibilité de le réaliser. Pour commencer dans la voie de l’investissement immobilier, il est possible par exemple de participer à un projet de promotion immobilière par le crowdfunding. Mais cette perspective tournée vers un simple investissement immobilier est moins intéressante par rapport à un projet dans le domaine hôtelier. L’investissement dans une PME hôtelière en effet présente un avantage fiscal considérable. La loi sur la défiscalisation du 21 août 2007 accorde au secteur hôtelier le bénéfice d’une réduction d’impôt. Cette disposition s’applique en effet pour une PME avec fonds de commerce, dont fait partie un hôtel. Cette loi accorde 50 % de réduction sur la totalité des investissements réalisés en plus d’une réduction d’IR de 18 %. Cet avantage donne ainsi la possibilité pour tout intéressé de diversifier son patrimoine. Le crowdfunding ou financement participatif permet plus facilement de trouver un fonds de financement à un projet grâce à la volonté des particuliers d’investir dans l’immobilier sans devoir posséder une grande somme d’argent. Les plateformes d’internet, web 2,0 ne peuvent d’ailleurs qu’être intéressantes ne serait-ce que pour le délai de traitement de la demande de financement.

A lire aussi : Le chèque-déjeuner ou la clé pour une pause appréciée !

Partager.