La vaccination est-elle importante pour le chat?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans les temps immémoriaux, alors que l’être humain n’avait que très peu de connaissances scientifiques, les traitements médicaux se limitaient au strict minimum et les êtres vivants survivaient comme elles le pouvaient. Avec la mise en place de multinationales pharmaceutiques, toutefois, les choses ont bien changé! On produit des médicaments pour tout et pour rien et les vaccins sont vendus comme la seule façon de permettre aux enfants et aux animaux de survivre contre les dangers de notre société moderne.

Jusqu’à quel point cette peur qui nous habite est-elle avisée? Comme on connait très mal la santé des animaux, il apparait important de prendre quelques instants pour investiguer les effets positifs et négatifs de ce traitement préventif.

A lire en complément : Investissement immobilier : les banques durcissent les conditions d'accès au crédit

Vaccin chat

Quel est l’impact de ce simple geste?

Le « pour » de la vaccination

Il y a certaines situations où le vaccin est bel et bien pertinent pour un chat.

A voir aussi : Actus brulantes : rencontre lesbienne et mariage lesbien

En premier lieu, le chat qui sort régulièrement à l’extérieur est à risque de contracter des maladies qui sont très dangereuses pour lui. La leucose féline, qu’on surnomme également le sida du chat, se transmet de félin à félin par un simple coup de griffe ou une morsure (donc dans une bataille) et elle condamne le chat à une mort prématurée. La rage est elle aussi très problématique, tout comme le typhus qui peut entraîner la mort si la maladie dégénère.

Au total, on compte plus ou moins cinq maladies qui mettent votre compagnon en danger si la vaccination n’a pas lieu.

Le « contre » de la vaccination

Ne laissez pas les médecins vous poussez des vaccins dans la gorge si vous comptez transformer votre félin en animal d’intérieur : dans ces situations, il est impossible que celui-ci contracte la rage ou la leucose féline, sauf bien sûr si vous introduisez dans la maison un autre animal qui a été contaminé.

Note : À titre indicatif, le chat devra quand même se faire vacciner contre le typhus et la coryza comme ils peuvent être transmis par l’humain ou dans une salle d’attente de vétérinaire.

Existe-t-il des risques pour le chat qui se fait vacciner?

Oui, absolument.

Ces risques ne se produisent pas sur une base très fréquente mais on a pu répertorier plusieurs cas de chats qui développaient des tumeurs (donc une certaine forme de cancer) sur le lieu d’injection du vaccin. Ces vilaines excroissances naissaient principalement entre les omoplates, lieu d’injection qui deviendrait aujourd’hui de moins en moins populaire chez les vétérinaires. Mais bon, quand on dit que plusieurs chats se font vacciner et qu’ils n’en avaient même pas besoin, c’est triste de penser que certains sont morts pour rien.

L’autre risque est, bien entendu, financier! Les vaccins sont plutôt dispendieux et ils doivent être renouvelés au minimum à tous les trois ans, quoique certains vétérinaires qui souhaitent s’en mettre plein les poches visent plutôt de vous faire revenir à chaque année pour le traitement.

En conclusion, il est possible que vous mettiez la vie de votre compagnon en danger en refusant de lui donner des vaccins. Des millions de chats à travers le monde s’en tirent quand même très bien en laissant leurs anticorps faire le travail, mais le tout est à votre discrétion!

Source : http://chatetchien.ca/chats/sante/vaccination/

Partager.