VegySlim, un brûleur de graisse 100% naturel

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cinquante milles, c’est le nombre de Français et de Françaises qui ont testé et adopté la solution minceur VegySlim. Ce complément alimentaire fait en effet beaucoup parler de lui en ce moment dans l’Hexagone. J’ai pris la décision de l’essayer pendant quelques semaines pour constater par moi-même s’il permet d’affiner sa silhouette de manière durable.

Qu’est-ce que VegySlim ?

Si l’on en croit le site officiel VegySlim, il s’agit d’un complément alimentaire minceur destiné à perdre quelques kilos de manière durable. Se présentant sous la forme de gélules, celui-ci est présenté comme ayant des actions de brûleur de graisse, de coupe-faim et de booster l’organisme.

A découvrir également : Gaspard, dispositif connecté contre l'escarre fessier

Sur le papier donc, rien de très nouveau en soi puisque de nombreux programmes minceur tiennent un discours similaire.

Qui fabrique la gélule minceur VegySlim ?

Je me suis donc intéressé à l’origine du produit et de l’entreprise. Cette gélule amincissante est produite par VegySlim qui est implantée en Angleterre.

A voir aussi : Comment se caractérise le stress chronique et comment le surpasser ?

Pour que ce complément alimentaire puisse être mis à la vente sur le marché européen, et plus particulièrement sur le marché français, celui-ci a dû remplir toute une batterie de tests. Ainsi, il remplit de nombreuses normes en matière de santé qui figurent parmi des plus draconiennes au monde. C’est d’autant plus vrai qu’avec le brexit le Royaume-Uni fait plus partie de l’Europe.

Sur ce point, je reconnais que c’est rassurant. Je n’ai pas à craindre le moindre impact négatif sur ma santé.

Que promet VegySlim ?

L’action de VegySlim repose sur sept principes actifs. Si l’on en croit le site VegySlim, leur action combinée induit :

  • réduction de l’appétit : le plus à redouter dans la plupart des solutions minceur, c’est la privation de nourriture. Dans ce cas, cela provoque une frustration et, à terme, une reprise de poids souvent plus importante que les kilos perdus. En réduisant l’appétit, il n’y a pas de privation, même si on mange moins pendant les repas. Cela permet également de réduire le grignotage qui est une cause importante du surpoids ;
  • augmentation de l’énergie : normalement, le corps humain optimise au mieux ses dépenses énergétiques. L’objectif est d’en dépenser le moins en prévision des jours de disette. Il s’agit là d’un héritage de nos lointains ancêtres qui connaissaient parfois des périodes de vaches maigres. VegySlim induit une augmentation de l’énergie utilisée pour éviter tout stockage sous forme de graisse et pour éviter les coups de fatigue ;
  • réduction du stockage des lipides : les lipides constituent une forme de stockage d’énergie utilisable pour les différentes réactions métaboliques de notre organisme. A l’origine, cette accumulation de graisse au niveau du ventre, des fesses ou des hanches par exemple était destinée à affronter les périodes où la nourriture était plus rare. Ce n’est plus d’aucune utilité dans notre civilisation moderne. VegySlim induit un moindre stockage de la graisse au profit d’une prise de muscle, sous réserve évidemment de bouger un peu.

Quels sont les sept principes actifs de VegySlim ?

  • la caféine : de nombreuses études cliniques hobbies en d’évidence que la caféine joue un rôle dans la limitation de la prise de poids. La dernière étude en date qui est américaine démontre que, chez le rat, la caféine permet de réduire de 22 % la graisse corporelle. C’est également un stimulant pour l’organisme ;
  • la capsaïcine extraite du piment de Cayenne : la capsaïcine n’a pas une action directe sur la masse graisseuse. En revanche, la consommation de piment de Cayenne provoque une augmentation du métabolisme de base grâce à la stimulation de certains récepteurs du système nerveux. Cette stimulation est directement imputable à la capsaïcine. Augmenter le métabolisme de base revient à obliger le corps à puiser dans ses réserves ;
  • le thé vert : le thé vert doit ses propriétés à la théine qu’il contient. Un peu comme la caféine, cette molécule stimule le métabolisme de base et réduit le stockage des graisses. Par ailleurs, le thé vert a de nombreuses vertus pour la santé. C’est notamment un diurétique reconnu ;
  • l’acétyl-L-Carnitine : l’acétyl-L-Carnitine est un brûleur de graisse réputé pour son efficacité ;
  • la vitamine B12 : la vitamine B12 favorise la combustion des graisses et la perte de poids. C’est également une vitamine essentielle pour rester en bonne santé car elle intervient dans un grand nombre de réactions métaboliques essentielles ;
  • la pipérine : extraite du poivre noir, la pipérine a une action de brûleur de graisse très efficace, aussi bien chez la femme que chez l’homme ;
  • du chrome : le chrome est un minéral clef pour parvenir à retrouver la ligne. En effet, il stimule l’activité de l’organisme qui brûle davantage de calories, y compris au repos.

Mon avis suite à l’essai de VegySlim

La première chose qui m’a séduit, c’est tout d’abord que cela s’adresse aussi aux hommes, ce qui est loin d’être systématique. Par ailleurs, au vue de la composition de chaque gélule minceur et comme le confirme le site VegySlim, il s’agit d’un complément alimentaire minceur compatible avec un régime végétarien.

Le complément alimentaire se présente sous la forme de gélules, ce qui simplifie grandement la prise. Comme je m’y attendais, je n’ai pas eu d’effets visibles dès le lendemain. Par contre, assez vite, l’envie de grignoter entre les repas s’est vite estompée, sans que cela ne me manque particulièrement.

Après trois à quatre semaines, la balance m’indiquait déjà une perte de poids, ce que me confirme à l’époque mon entourage. Quelques petits kilos en moins, mais qui font toute la différence. Pour avoir un résultat plus probant, j’ai décidé de poursuivre ma cure de 8 semaines en prenant de bonnes habitudes : une alimentation de saison et un peu d’activité tous les jours. J’ai commencé par marcher 15 minutes pour finir à 45 minutes tous les jours. Comment ? En évitant de prendre ma voiture, tout simplement.

Au terme des huit semaines, le résultat est probant. Mais ce qui me marque le plus, c’est que je n’ai ni frustration, ni fatigue. Du coup, je vais poursuivre 2 mois de plus pour retrouver une silhouette plus affinée et me débarrasser de mes poignées d’amour.

Partager.