Vivre des expériences uniques lors de son voyage au Kenya

0

Le Kenya, un pays de l’Afrique de l’Est, est une destination exceptionnelle dédiée aux amoureux de la nature et aux passionnés de culture. Ce pays offre l’occasion de découvrir des aires protégées où rencontrer des animaux fabuleux comme les fameux Big Five. Il en est de même pour la beauté du paysage qui se défile sous les yeux lors des safaris. Pour les voyageurs en mal de dépaysement, les rencontres avec les locaux permettront de plonger dans leur culture et tradition. Voici donc un aperçu des lieux à ne pas manquer lors d’un voyage au Kenya.

Partir à la découverte de la Vallée du Grand Rift lors de son séjour au Kenya

La Vallée du Grand RiftLa Vallée du Grand Rift est un territoire qui s’étend du Nord au sud du Kenya. Elle regorge de lacs et diverses curiosités naturelles à découvrir. Appelée également « berceau de l’humanité », cette vallée abrite de nombreux vestiges archéologiques, à savoir les fossiles d’Hominidés bien préservés. En optant pour un safari dans la Vallée du Grand Rift au cours de son voyage au Kenya, il est possible d’atteindre le lac Nakuru. Ce lac d’eau salée de 40 km² offre un sanctuaire de vie pour des millions d’oiseaux, notamment plus de 450 espèces d’oiseaux, dont les flamants roses.

Mis à part l’avifaune, on y dénombre également des rhinocéros, léopards, girafes, antilopes, etc. Il y a également le lac Naivasha, un lac d’eau douce qui est aussi un paradis ornithologique attrayant qui s’étend sur 114 km² en période sèche et sur 991 km² en saison de pluies. Entouré d’une végétation luxuriante, le lac attire diverses espèces d’animaux comme les buffles ou encore les hippopotames. La visite de la Vallée du Grand Rift est une expérience incontournable au Kenya.

Aventure inoubliable dans le parc national d’Amboseli

Elephants parc national Amboseli et mounts KilimanjaroFondé en 1974, Amboseli est l’un des plus anciens parcs du pays. D’une superficie de 3 800 km², il offre des paysages spectaculaires composés de savane à herbe rase et de bosquets. De par le changement climatique, le parc souffre de désertification. La dégradation de l’écosystème engendre en effet un changement par rapport aux paysages qui sont à la fois désolants et fascinants. Toutefois, il est l’unique endroit où obtenir de magnifiques vues sur le Kilimandjaro, le plus haut sommet du continent. En terme d’aventure, les safaris dans le parc sont agréables toute l’année. Un panorama exceptionnel y est au rendez-vous.

Le site offre une vaste plaine avec en toile de fond le Kilimandjaro. Au lever ou au coucher du soleil, le contraste des couleurs se dévoile tel comme par magie avec le soleil orange ou l’ombre de la montagne. Plusieurs types d’habitats y sont présents, à savoir des forêts d’acacias, marécages, plaines ouvertes, marais et broussailles épineuses. Ce qui attire d’ailleurs plus de 400 espèces d’oiseaux. Du côté des marécages, les oiseaux d’eau s’épanouissent pleinement, à savoir les pélicans et les hérons. Outre l’avifaune, le parc est également l’habitat de nombreux autres animaux comme les impalas, girafes, buffles, gnous, babouins, phacochères, zèbres et les éléphants. Le parc national d’Amboseli est un sanctuaire naturel à voir au moins une fois.

L’impressionnant parc de Tsavo

Immense, très sauvage et deux sections très différentes, le parc national de Tsavo est un terrain de jeux de 21 000 km². Proclamé en 1948, il figure parmi les plus anciens parcs du continent africain. Il est divisé en deux parties par une ligne de chemin de fer reliant Nairobi à Mombasa : Tsavo Est et Tsavo Ouest. Ces dernières rassemblent d’ailleurs une grande variété de paysages comme de vastes marécages, des plaines de savane herbeuse et des collines vallonnées.

Toutefois, il est important de savoir que Tsavo Est est plus aride et dispose de plaines désertiques avec très peu de végétation. Quant à Tsavo Ouest, le paysage est plutôt verdoyant avec d’immenses plaines vallonnées rouges et vertes ainsi que de nombreux marais. Cette partie du parc est propice pour un safari photo puisqu’elle abrite des troupeaux de zèbres, des éléphants, des gazelles, des girafes, etc.

Concernant Tsavo Est, on fait face à des paysages à couper le souffle comme le plateau Yatta, les chutes Lugard ou encore le Mudanda Rock. Le plateau Yatta, d’une surface de 290 km², est la plus grande coulée de lave de la région. Les cascades de Lugard sont une succession de splendides chutes d’eau de la rivière Galana. À part les nombreux mammifères et les félins dans le parc, le site est aussi un terrain de jeu idéal pour les amateurs d’oiseaux. En général, plus de 500 espèces y sont recensées. Qu’on soit à Tsavo Est ou Ouest, l’expérience sera envoûtante. Chaque partie du parc promet des découvertes singulières. De plus, les parcours sont nombreux selon le souhait et la durée du séjour de chaque voyageur.

Share.

Comments are closed.

Powered by themekiller.com