Agencement de boutique : misez sur l’émotion

0

Que l’on soit ou non commerçant, on a tous déjà entendu parler de marchandising, cette « science » de la présentation des produits dont l’objectif central est de pousser le consommateur à l’achat. Pourtant, dans de nombreux secteurs, se positionner en tête de gondole ou « squatter » des mètres linéaires ne suffit plus à garantir le succès d’un produit. En effet, de plus en plus averti, sensibilisé… et suspicieux, le consommateur demande bien plus que d’être acheteur, il veut être acteur de son acte d’achat. Fort de ce constat, les spécialistes ont décidé d’aller plus loin dans leur approche du client pour lui faire vivre une véritable expérience. Pour cela, leur arme favorite est d’éveiller vos sens pour susciter l’émotion !

Créez une ambiance à l’image de votre marque

Boutique de luxeLa première impression lorsque l’on entre dans un grand magasin ou une boutique de prestige est essentielle. Elle doit refléter l’image de la marque, la qualité de son offre et la dimension haut de gamme. Choix des matériaux, mobiliers, lumières, décoration… De nombreux éléments contribuent à créer une ambiance spécifique qui devra être reconnaissable par les clients. Ces éléments doivent incarner l’image et le standing voulus par la marque. Dans le monde du luxe et du faut de gamme, on optera donc pour des matériaux et un agencement unique et de grande qualité qui permettra aux clients de s’immerger pleinement dans l’univers de la marque et dans ses produits.

Parlez aux sens de vos clients

marketing sensorielSi la vue est le sens premier dans la perception d’une boutique de luxe, à travers l’organisation des vitrines ou la présentation des produits, presque tous les sens sont désormais sollicités dans une approche sensorielle complète. Le marketing sensoriel est d’ailleurs devenu une science à part entière et les plus grandes marques ont déjà compris cela. Sans parler du domaine du luxe ou des marques de prestiges, l’une des enseignes qui a su le mieux exploiter l’expérience sensorielle de ses visiteurs est Nature & Découverte. En effet, tout l’agencement et la présentation des produits sont pensés de sorte que le parcours d’achat suscite les sens. Une ambiance musicale mettra en avant des sons naturels comme la pluie ou une cascade ; des vaporisateurs d’huiles essentielles ou d’encens mettront le sens olfactif en éveil ; sièges massant et autres accessoires activeront les récepteurs du toucher ; la vue sera évidemment sollicitée. Dans une boutique de luxe, on pourra également jouer sur les sens. Parfum haut de gamme, ambiance musicale douce, proposition d’un café… Il est possible de faire de la visite d’un client une expérience unique qui lui permettra d’associer la marque au plaisir et à un niveau élevé de qualité.

Pensez l’agencement de votre boutique de façon globale

Trop souvent, les professionnels de la vente pensent les éléments d’agencement de façon indépendante les uns des autres, au détriment de la cohérence et de la création d’un ensemble. Or la création de l’expérience client à travers la création d’une ambiance et la sollicitation des sens ne peut être pensée que de façon globale. Ainsi, il est préférable de miser sur un professionnel de l’agencement pouvons imaginer un réaliser un projet dans son ensemble plutôt que de faire appel à un designer d’ambiance ou un architecte d’intérieur qui devra opérer une symbiose entre divers prestataires externes.  En optant pour la première solution, il sera de fait plus simple de définir un agencement général d’une boutique ou d’un grand magasin de sorte que chaque élément soit en adéquation parfaite avec les autres. Lumière, décoration, mobilier, ambiance musicale et olfactive accueil… Tout doit faire partie d’un tout qui permettra au client de se sentir à l’aise et d’associer la qualité de l’agencement et de l’accueil à la qualité des produits vendus.

Plus encore, la création d’une expérience client unique à également vocation à créer un lien affectif entre le client et la marque. Une fidélisation essentielle pour la stratégie d’entreprise, et ce d’autant plus lorsque l’on connaît les coûts d’acquisition d’un nouveau client en comparaison avec la fidélisation.

Share.

Comments are closed.

Powered by themekiller.com