Avantages et inconvénients du portage salarial

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Opter pour le portage salarial à Rouen, Cherbourg ou encore Le Havre et même sur toute autre ville de France vous donnera l’opportunité de toucher à une toute autre manière de concevoir son métier. En effet, vous pourrez de cette manière concilier deux statuts différents en l’un, le salariat et l’entrepreneuriat, sans avoir à en subir les divers inconvénients.

Vous signerez avec l’entreprise choisie un contrat de travail tout ce qu’il y a de plus classique dans son fonctionnement, avec quelques modalités particulières, vous permettant de gérer à votre guise votre clientèle et vos mouvements. Votre activité vous appartient, vous l’organisez comme bon vous semble.

Lire également : L’investissement immobilier à la montagne est-il rentable ?

Idéal pour les consultants

Il s’agit d’un statut particulièrement avantageux pour les cadres consultants. Ces derniers pourront ainsi trouver leur propre clientèle, fonctionner de façon quasi-indépendante, mais tout en cumulant certains avantages non négligeables du salariat, à même de les sécuriser, comme le fait de cotiser à la caisse de chômage par exemple, ainsi que de pouvoir bénéficier de congés payés. Ce sont des attraits du statut de salarié que l’on peut redouter de perdre quand on décide de s’établir à son compte. Mais il est tout à fait possible de les conserver tout simplement en passant par le portage salarial à Rouen. De nombreux cadres ont déjà franchi le pas grâce au site cadresenmission.com, et vous ?

Gérer son activité sans la moindre contrainte

Portage salarial à RouenIl est vrai que le simple fait de monter sa propre structure est synonyme de difficultés quotidiennes, pas vraiment simples à gérer, et un peu décourageantes même parfois. L’avantage du portage salarial, c’est qu’il vous permet de vous défaire de tous ces obstacles, puisque vous facturez vos clients directement par le biais de la société qui vous emploie à ce titre, celle-ci s’occupe de l’encaissement également, du paiement des charges, et de la redistribution, pour vous, sous la forme d’un véritable salaire, comme toute personne embauchée, ce qui peut parfois faire la différence, sur le plan de la sécurité.

A découvrir également : Digitalisation de la restauration : pourquoi adopter une solution numérique de commande ?

Un statut juridique protecteur

Au-delà de ces aspects pratiques, le portage salarial offre aussi un statut juridique protecteur pour les travailleurs indépendants. Effectivement, il leur permet de bénéficier d’une couverture sociale complète et d’un véritable contrat de travail avec la société de portage. Ils peuvent notamment se prémunir contre les risques d’accident du travail ou encore percevoir des allocations chômage en cas de cessation d’activité.

Pensez à bien souligner que le statut du portage salarial a évolué en France depuis quelques années. La loi El Khomri a ainsi apporté plusieurs modifications à ce régime qui ont eu pour effet une meilleure protection des salariés portés et une plus grande transparence dans la relation entre l’entreprise cliente, la société de portage et le freelance.

Malgré tous ces avantages offerts par le portage salarial, il ne convient pas à toutes les situations ni à tous les profils professionnels. Il peut notamment être moins adapté aux activités nécessitant peu ou pas d’investissement matériel ou intellectuel particulier.

Si vous êtes à la recherche d’un compromis entre indépendance et sécurité financière, le portage salarial peut être une option intéressante. N’hésitez pas à bien vous renseigner sur cette forme nouvelle de travail avant de faire votre choix définitif.

Des frais élevés à prendre en compte

Malgré ses nombreux atouts, le portage salarial présente aussi quelques inconvénients qu’il faut bien prendre en compte.

Le premier point à considérer concerne les frais inhérents à ce statut. En effet, les travailleurs portés doivent payer des commissions à la société de portage salarial pour bénéficier de son accompagnement et de sa gestion administrative. Ces frais peuvent atteindre jusqu’à 10% du chiffre d’affaires généré par l’activité freelance.

Il faut bien tenir compte des frais supplémentaires liés aux services proposés par la société de portage. Certains prestataires facturent des coûts additionnels pour l’utilisation d’un logiciel comptable ou encore pour l’assurance responsabilité civile professionnelle.

Il faut bien rappeler que la rémunération perçue par le freelance en portage salarial est souvent inférieure à celle d’un indépendant classique. Cela s’explique notamment par les charges sociales élevées qui pèsent sur cette forme d’exercice professionnel. Les travailleurs portés doivent donc être conscients que leur taux horaire sera nécessairement impacté par ces charges supplémentaires.

Pour résumer, avant d’envisager le portage salarial, il faut bien calculer tous les coûts associés afin d’évaluer si ce statut convient réellement à votre activité ainsi qu’à vos objectifs financiers.

Partager.