Comment faire pour payer moins de frais de notaire ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Se lancer dans l’acquisition d’un bien immobilier pèse énormément dans un budget. Outre le prix d’achat du bien, il existe plusieurs autres coûts que l’acquéreur doit payer. Parmi ceux-ci figurent les frais de notaire. Est appelé frais de notaire, le montant convenu dans le contrat que le demandeur d’aide doit verser à la comptabilité de ce professionnel. Ce frais est différent du prix d’acquisition lui-même. Aujourd’hui,  il existe des astuces bien légales pour faire baisser ce coût. Découvrez donc ici quelques meilleures techniques pour réduire ces frais.

 Calculer les frais de notaire

La première astuce pour faire baisser convenablement les frais de notaire est de procéder au calcul de ses horaires. Il s’agit ici de déduire le prix  que ce professionnel prendra sur chacun des accessoires comportant le bien à acquérir. Étant donné que ces frais ne sont censés porter que sur le montant de l’acquisition du bien immobilier, en faisant un bon calcul en amont,  vous pouvez réduire ou baisser ses frais. En général, les frais d’agence et le prix des mobiliers vendu avec le bien font partie intégrante des éléments qui doivent être pris en compte pour votre calcul.

A lire en complément : Comment trouver un bien immobilier à Genève ?

En effet, retenez que si le bien acheté contient des pièces équipées comme une cuisine ou une salle  de bain entièrement retouché, vous allez déduire de la valeur de ces meubles du prix initial d’achat. Dans le même cas, les objets qui ne peuvent être détachés du bien avant sa mise en vente ne sont pas à comptabiliser. Les cheminées, les sanitaires et les volets extérieurs scellés aux murs sont des objets dont il est question. En un mot, cette technique consiste à déduire la valeur des meubles qui garnissent le logement pour réduire les frais de notaire.

Soustraire le montant des frais d’agence

La seconde procédure jugée la meilleure pour faire baisser les frais de notaire est de soustraire le montant des frais d’agence du montant initial d’achat. En effet, comme le secteur immobilier demande un peu la connaissance de quelques règles de base, vous pouvez choisir de confier la procédure tout entière à une agence immobilière. Sachez alors que le simple fait de procéder ainsi vous amènera à payer des commissions à la fin du service. Cependant, quand vous payerez ces frais séparément, ceux-ci seront déduits du montant à verser au notaire.

Lire également : Comment faire carrière dans l’immobilier ?

Par ailleurs, il est conseillé de privilégier l’option mandats avec des frais d’agence à la charge de l’acquéreur. Une telle action vous permettra de faire baisser les frais de notaire, car les frais à payer à ce professionnel de droit seront ainsi calculés sur la somme totale vendeur et non pas sur le montant global de la transaction.

Acheter dans le neuf

Une autre manière très simple mais efficace pour réduire les frais de notaire est d’acheter dans le neuf. Beaucoup ignorent les avantages de cette action. En réalité, les frais à payer à un notaire sont réduits en matière d’acquisition d’un bien neuf. La plupart du temps, ce prix se trouve entre 2 ou 3% du prix de vente. Ce qui est relativement avantageux pour vous en qualité d’acquéreur. Alors acheter des bien neuf à pour conséquence de limiter les frais d’achat.

Acheter “acte en main”

Cette option ou technique se rapproche un peu de la méthode de la soustraction des frais d’agence en matière de réduction des frais de notaire. En effet, ce principe consiste à ce que le vendeur paye à  la place de l’acheteur les frais d’agence  ainsi que les frais de notaire. D’une manière générale, cela signifie que les frais payés pas ce dernier étaient déjà inclus dans  le prix d’acquisition payé par l’acheteur. Donc cela revient au vendeur de transmettre ces montants aux personnes concernées.

Négocier les frais de compromis auprès du notaire

Pour finir,  comme astuces pour faire baisser les frais d’acte, vous pouvez négocier les émoluments du notaire. Malgré que cela sera un peu difficile, cet acte peut bel et bien vous apporter un plus,  car vous n’avez rien à y perdre. En réalité, la signature du compromis de vente est le moment idéal pour demander  gentiment cela.

Partager.