Comment réussir lorsqu’on débute dans le trading ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Tout le monde se pose des questions sur le fonctionnement du trading puisque l’activité devient tendance. Certains s’y essayent sans posséder les bonnes bases. Il leur suffit de lire ceci pour avoir les armes nécessaires pour trader comme cela se doit.

Définir son plan de trading

Le trading est une activité qui mérite que l’on y réfléchisse posément. Il faut commencer par faire la liste des objectifs. De cette façon, l’on ne perd pas de vue son projet de base. C’est en fonction de ses objectifs que l’on pourra se positionner sur le marché ou lancer des ordres. Pour un débutant, il est question de limiter les pertes. L’on conseille de démarrer avec pour objectif de conserver son capital malgré tout. Cela permet de durer plus longtemps et de comprendre le fonctionnement du marché. Après, l’on pourra à long terme prendre de plus grands risques. Plus l’on a la maîtrise du terrain, mieux c’est. Seul l’objectif canalise et aide à rester focus.

A voir aussi : Comment bien investir dans les crypto monnaies ?

Choisir le bon courtier

Pour faire du trading, il faut avoir accès à Internet. En dehors de cela, il faut trouver un courtier. C’est l’intermédiaire entre la bourse et vous. Il se charge de valider les offres et de suivre le marché. Il facture donc ses services. Si l’on considère que votre projet est une entreprise en pleine installation, payer cher un prestataire alors que les bénéfices sont moindres serait mauvais. L’investissement est alors mal pensé. C’est le même principe avec le courtier. Il faut qu’il soit bon, certes, mais également qu’il soit dans les moyens du trader. Les avis eToro sont les meilleurs en date sur ce point.

Investir avec prudence

La prudence est la qualité principale du trader débutant. Ce devrait être la donne même chez l’expérimenté. Il ne faut pas suivre le marché pour commencer. Ce n’est pas parce que le vent va dans un sens selon les statistiques qu’il faut se mêler à la vague. Il vaut mieux faire ses propres analyses. Ainsi, l’on saura si le moment est propice pour être actif ou passif. En règle générale, le passif récolte de l’argent minutieusement sur le long terme, mais l’actif peut gagner énormément en peu de temps. C’est autant risqué. Si l’on gagne petit à petit, l’on perd parfois, mais un peu. Lorsque l’on veut gagner beaucoup d’un coup, l’on peut tout perdre en une seule fois. C’est pour cela que la passivité est recommandée pour un débutant.

A découvrir également : Que sait-on de Bernard Arnault, l’homme le plus riche de France ?

Rester maître de ses émotions

Il faut savoir se délester de ses actions. Ce n’est pas parce que les autres gagnent gros que par envie l’on devrait investir dans le même champ. Il se peut qu’à ce moment précis, le vent change de cap. Il vaut mieux garder la tête froide. Il ne faut pas céder à la provocation. Tout doit être calculé. Ce faisant, l’on n’investit pas partout. L’objectif permet de conserver ses gains et de profiter des mouvements du marché dans son domaine de prédilection.

Pratiquer

Le trading n’est pas un milieu dans lequel l’improvisation porte de bons fruits. Il convient de miser à chaque moment sur le bon cheval. Ce n’est pas un pari, c’est du calcul objectif. Il faut avoir le tact, l’œil de l’expert, l’analyse technique et la détermination chevillés au corps pour réussir. Cela ne peut être possible qu’à travers la pratique constante et permanente. Ainsi, l’on apprend, l’on grandit et l’on expérimente.

Partager.