Entretien d’une VMC: Quelques conseils utiles

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
air

De l’air sain, indispensable dans un bâtiment

C’est inévitable: au fur et à mesure qu’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) est utilisée, plus elle s’encrasse et devient moins efficace et plus bruyante. Mais il existe des solutions très simples pour lutter contre cet encrassement. Voyons dans cet article comment entretenir convenablement son système de ventilation.

A lire en complément : Le ruban LED 5050 220V : le grand pas pratique pour votre éclairage quotidien

Si les VMC simple flux doivent être entretenues régulièrement par leurs propriétaires, c’est encore plus important dans le cas d’une VMC double flux car, dans le cas contraire, l’air insufflé pour lui-même être contaminé.

Ce qu’on peut faire soi-même

Pour qu’une VMC offre des performances optimales tout au long de sa durée de vie, il est impératif d’entretenir régulièrement ses divers composants. Certaines tâches peuvent être effectuées par tout un chacun, notamment :

A lire également : 7 astuces pour avoir un meilleur taux immobilier

  • Nettoyer les bouches d’extraction environ une fois par trimestre
  • Dépoussiérer ou laver les entrées d’air une fois par mois
  • Nettoyer régulièrement les filtres de l’échangeur de la VMC (avec un aspirateur par exemple) et les remplacer une fois par an
  • Dans le cas de bouches d’évacuation sur piles, ne pas oublier de les remplacer environ tous les deux ans

Les tâches à confier à un professionnel

A côté de l’entretien régulier du système de ventilation, certains travaux d’entretien doivent être effectués moins souvent mais davantage en profondeur. Ces tâches doivent être effectuées par un professionnel qualifié. Il s’agit principalement de:

  • Nettoyer complètement le système de ventilation
  • Vérifier les entrées d’air neuf et les pièces de tirage et de dépression

Ce nettoyage en profondeur doit être effectué en moyenne tous les trois ans mais ce laps de temps peut être réduit en fonction de l’utilisation du système de ventilation et de l’environnement dans lequel il se trouve. En effet, si vous avez effectué des travaux engendrant beaucoup de poussières sans couper votre système de ventilation, il sera préférable de réduire ce délai !

Grâce à ces différentes actions, la durée de vie et les performances (bruit, rendement, etc.) du système de ventilation se verront améliorées tandis que les habitants respireront un air plus sain.

Partager.