Isolation thermique : comment choisir son isolant ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Nous prenons de plus en plus conscience de l’importance d’avoir une bonne isolation pour son logement. Isoler son habitat offre de nombreux avantages comme : la réduction de la consommation en électricité, un confort thermique, etc.

Que doit-on savoir sur « r » et « λ » ?

Il existe plusieurs types de matériaux isolants. Selon des études réalisées par des spécialistes, les matériaux les plus performants sont ceux qui ont  une résistance thermique élevée. Cette résistance noté R est calculée en fonction de l’épaisseur et de la conductivité thermique. Si deux isolants ont la même épaisseur, le plus performant est celui ayant la plus basse conductivité.

Vrac, rouleaux ou panneaux ?

Les isolants en vrac sont faciles à poser et permettent de combler les interstices et d’éviter les ponts thermiques. L’utilisation d’une machine est nécessaire pour permettre une pause homogène. Le vrac ainsi que les rouleaux conviennent parfaitement aux combles perdus tandis que les panneaux sont adaptés aux combles aménagés et aux murs. Tournez-vous vers Winco Technologies, fabricant d’isolants thermiques pour réaliser l’achat d’un équipement de qualité.

Quels matériaux ?

L’utilisation d’isolants naturels permet de combiner performances thermiques et faible impact environnemental. Les deux les plus utilisés sont :

  • La ouate de cellulose: elle est fabriquée à l’aide de papiers et de journaux recyclés. En plus de ses qualités d’isolation thermique et phonique, elle respecte l’environnement.
  • Le métisse : Réalisé à l’aide de fibres de tissus provenant de vêtements collectés et tirés, il est utilisable pour les murs et les combles.

Certains types d’isolants peuvent être très dangereux dans certaines situations. A l’instar des isolants en polystyrène et en polyuréthane, en cas d’incendie, ils dégagent des fumées toxiques capables de provoquer la mort. L’utilisation de la laine de mouton brute n’est pas très pratique car elle est très odorante et sensible aux mites. Quant aux isolants minces, leur résistance thermique est insuffisante. Ainsi il est conseillé de les utilisés comme compléments d’isolation.

Partager.