Les conséquences psychologiques de la chirurgie esthétique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La chirurgie esthétique est vue comme un miracle de la médecine par beaucoup d’entre nous. Elle rectifie certaines imperfections du corps. Elle  permet de paraître  plus jeune dans une société où l’apparence physique a une place importante. La majorité des individus ne voient que les effets bénéfiques de cette pratique. Elle peut entrainer de grave problème psychologique dans le cas où l’opération est un échec. Dans le domaine de la médecine, le chirurgien ne peut jamais garantir à cent pour cent le succès d’une intervention.

Les impacts positifs de la chirurgie sur le mental

chirurgie esthétique En quelques années, la chirurgie esthétique lyon a acquis une grande popularité.  Les gens ont recours à cette méthode dans le but de corriger des défauts  sur leur anatomie. En effet, elle est un moyen de paraître à nouveau jeune. Des études ont démontré que les gens ayant une bonne silhouette ont plus de chance de réussir.

A lire en complément : Trois clés pour s’en sortir de son mal-être et se sentir mieux

De plus, la chirurgie permet d’avoir une confiance en soi.  Certaines personnes ont une mauvaise perception de leur être. Pour réussir dans la vie, il est important d’être en parfaite harmonie avec son corps et son mental.

La chirurgie est aussi un  moyen pour les individus obèse de perdre du poids. Ils n’ont pas besoin de suivre un régime alimentaire ni de faire du sport. En optant pour une chirurgie plastique, il est possible d’éliminer rapidement les graisses  dans votre corps.

A lire également : La domiciliation d'entreprise, pourquoi c'est judicieux ?

Les dangers psychologiques de la chirurgie

Il est impossible pour un chirurgien d’assurer à ces patients que la chirurgie esthétique peut lui permettre de retrouver la joie de vivre. Elle peut provoquer l’effet inverse dans le cas où l’opération a tourné aux cauchemars. Avant de commencer un traitement chirurgical, le médecin doit informer ces patients des risques. Il doit aussi l’informer des techniques utilisées durant l’intervention. Le chirurgien doit respecter le délai de réflexion de 15 jours. Durant ce temps, il est permis au patient de se désister.  Par exemple : si vous décidez de supprimer les marques de rides sur votre visage avec l’acide hyaluronique, vous pourrez faire face à des réactions allergiques. Il se peut même que des granulomes apparaissent sur votre visage. En cas d’augmentation mammaire, vous devez supporter les marques de cicatrices proches de votre sein.

La chirurgie plastique lyon peut être source de mal-être si l’opération est un échec ou un succès. En effet, le patient peut avoir du mal à accepter son nouveau physique. Même si les raisons de la chirurgie étaient l’apparence physique, le problème de perception de soi peut s’aggraver. Cette perturbation peut rendre un patient dépendant de la chirurgie, car il essaie de trouver le visage perdu.

Partager.