Le neuf a encore de beaux jours devant lui à Paris

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Malgré l’existence de quelques programmes immobiliers dans le VIIe et le XVIIe arrondissement, Paris reste encore une des villes incontournables pour faire un investissement dans le neuf. Pour réussir ce type de placement, voici quelques mesures à prendre : 

Inspecter le site 

La visite du site permet aux investisseurs dans l'immobilier neuf à Paris de déterminer les nuisances autour de l’emplacement. Grâce à ce repérage, il est possible d’obtenir des informations sur l’accès aux transports en commun, les écoles et commerces à proximité. Dans le cas où le site est un quartier en devenir, il faudra venir à la mairie pour se renseigner sur les projets d’équipement de l’arrondissement. 

Le plan-masse est un document qui permettra de déterminer l’emplacement de l’immeuble par rapport à la voie et les trottoirs. Pour avoir des informations supplémentaires sur le terrain et ses évolutions, il convient de poser également quelques questions au vendeur. Lui demander notamment les commerces prévus, les activités autour du site et le règlement de copropriété.

Réserver chez le bon promoteur

Avant toute réservation, il est impératif de s’informer sur les projets terminés par le promoteur. Avez-t-il respecté les délais de livraison ? Quelles difficultés rencontrées lors des anciens programmes ? Autant d’informations qui permettront d’évaluer la fiabilité du promoteur. 

Une fois le promoteur trouvé, il faudra sélectionner l’appartement de son choix. Pour éviter de se faire doubler par un autre acheteur, le mieux est de réserver à l’avance. En général, ce sont les meilleurs logements et à l’étage qui sont rapidement vendus. 

Pour avoir une idée des qualités des prestations dans l’appartement, ne pas oublier de consulter le descriptif technique du promoteur. Il appartient ensuite à chacun de demander d’autres équipements supplémentaires pour avoir un bien personnalisé.

Enfin, que l’on investisse à Paris ou ailleurs, il est toujours possible de négocier les indemnités de retard auprès d’un promoteur ne respectant pas les délais de livraison. Les frais annexes comme ceux du notaire sont également à prendre en compte au moment de la signature du contrat de vente. 

Partager.