Le pass sanitaire : Qu’est-ce que c’est ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pandémie ayant fait des milliers de victimes, la Covid-19 a bouleversé les règles et les habitudes sociétales. Ainsi, les dirigeants ont mis en place des mesures comme le pass sanitaire pour freiner l’épidémie. Voici quelques informations sur cette autorisation.

Les modalités d’obtention du pass sanitaire

Il est possible d’obtenir le pass sanitaire de 3 manières.

Lire également : Comment faire un e-liquide maison ?

Test

Première modalité d’obtention du pass sanitaire, un test certifie qu’une personne n’est pas contaminée par la Covid-19. Il existe plusieurs types de tests pour montrer que vous ne souffrez pas de cette maladie.

Ainsi, il y a :

Lire également : Pourquoi pratiquer la balnéothérapie ?

  • le test PCR ;
  • le test antigénique ;
  • l’autotest.

Cependant, veillez à ce que votre test ait une validité de plus de 72 heures hormis pour les voyages vers la Corse et en Dom-Tom (48 heures). De plus, votre autotest doit être supervisé par un pharmacien.

Vaccination

Deuxième moyen pour obtenir votre pass sanitaire, la vaccination vous accorde une certaine immunité contre la Covid-19. Pour obtenir une attestation de vaccination, votre schéma vaccinal doit être complet.

Vous devez veiller à ce qu’on vous fasse l’un des vaccins authentifiés par la Commission européenne. Pour avoir le pass l’administration de la dose du vaccin « COVID-19 Vaccine Janssen » doit dater de 28 jours.

S’agissant des autres vaccins, vous obtiendrez le pass sanitaire, lorsque vous avez reçu votre dernière dose, il y a une semaine.

Certificat de rétablissement

Le pass sanitaire peut être obtenu si vous disposez d’un certificat de rétablissement. Ce document est délivré aux patients qui sont guéris d’une contamination au covid-19.

Le certificat de rétablissement est remis lorsque vous présentez un document qui atteste que le résultat de votre test PCR ou antigénique est positif.

Enfin, votre certificat a une validité de 6 mois partant de la date de réalisation de votre test. Sur Biolab Martinique, vous aurez d’autres informations sur ces trois modalités.

Les sanctions en cas de fraude du pass sanitaire

Pour remédier aux diverses fraudes liées au pass sanitaire, plusieurs sanctions ont été mises en place. Ces dispositions ont été mises en œuvre pour lutter efficacement contre le covid-19.

En premier lieu, présenter un pass sanitaire appartenant à une autre personne peut être réprimé par le paiement d’une amende minimum de 135 €.

De plus, vous devez également verser 3750 € d’amendes. En deuxième lieu, donner son pass à quelqu’un en vue d’une utilisation frauduleuse est sanctionner par une amende minimale de 135 €.

Enfin, vous écoperez d’une amende de 75 000 € et d’une peine de 5 ans lorsque vous établissez un faux pass sanitaire.

Partager.