L’imprimerie et les enjeux environnementaux

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’imprimerie écologique s’inscrit indéniablement dans une logique commune liée à la préservation de l’environnement. En effet, pendant longtemps, les imprimeurs ont été peu regardants sur les effets néfastes de leurs activités sur l’environnement. Mais aujourd’hui, la donne a radicalement changé avec une prise de conscience collective des imprimeurs. Tous multiplient les actions pour réduire leur impact sur leur environnement. L’amélioration des technologies en fait partie.

Impression numérique offsetImage : www.pubcite.com

L’engagement des imprimeurs vis-à-vis de la protection de l’environnement

À l’image d’autres industries, l’industrie de l’impression usait dans le passé de nombreux produits et procédés qui avaient des effets dévastateurs sur l’environnement. En effet, l’imprimerie que l’on connaissait il y a de cela deux décennies reposait sur l’usage de substances chimiques nocives comme les encres ou encore les solvants.

Lire également : Séminaires d’entreprise : les erreurs à éviter

En plus d’être dangereux, voir mortels pour les êtres humains puisque provocants de graves pathologies à l’image des cancers ou de certaines maladies de la peau, ces produits, une fois rejetés dans la nature polluaient durablement les eaux et les sols. Un véritable danger sur le long terme pour l’élevage, la pêche ou encore l’agriculture.

Conscients des désastres écologiques de leurs actions, les imprimeurs se sont attelés, dès 1998 à adopter un comportement plus responsable vis-à-vis de l’environnement. Ainsi, en France, bon nombre d’imprimeurs se sont réunis autour de la charte Imprim’Vert.

A lire aussi : Est-ce la fin des syndicats avec l’apparition du CSE ?

En adhérant à cette charte, l’imprimeur s’engage à changer de comportement en se tournant vers des procédés écologiques plus respectueux de l’environnement. Cela passe principalement par le traitement des déchets toxique, par l’utilisation de produits non toxiques, par une meilleure gestion des substances dangereuses et par l’utilisation d’alternatives énergiques peu polluantes.

Aujourd’hui encore, un grand nombre d’imprimeurs militent pour davantage d’effort pour la préservation de la terre, un exemple avec cet acteur http://www.docuworld.fr/. Notamment avec l’usage de papier recyclé, d’encres produites à base d’extraits végétaux, de papier blanchi avec des procédés sains faisant abstraction sur le chlore.

Partager.