Une marque de référence dans le domaine de la gastronomie

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Pour les personnes avisées, le jambon Bellota évoque automatiquement le jambon Pata Negra. En fait, c’est un jambon issu d’une race de cochon, notamment la race ibérique, donc en réalité on doit parler de jambon ibérique bellota. L’indication Bellota signifie que le cochon a consommé plus de 90% de glands durant les 4 derniers mois de sa vie. Il s’agit donc d’un élément qui vient certifier la qualité du jambon Pata Negra. Le terme Pata Negra Bellota est un générique que l’on emploie pour faire référence à ce fameux jambon d’origine espagnole qui ravit nos papilles depuis des années.

Description du jambon Bellota

Tout commence avec un cochon qui est élevé d’une manière précise à des fins particulières. En effet, lorsqu’un cochon est destiné à être transformé en jambon, il doit être traité et nourri de façon conséquente. En ce qui concerne les cochons élevés pour la fabrication du jambon Bellota, des étapes sont respectées. L’alimentation est un facteur déterminant, c’est ainsi que ces cochons consomment des racines, de l’herbe et des glands sur des périodes déterminées. Avant un moment, les cochons se nourrissent principalement de céréales, car ils sont censés prendre un peu de poids. Aussi, ces derniers sont élevés en pleine nature et les aliments qu’ils consomment sont essentiellement naturels.

A lire en complément : Que propose le site La Cartablerie ?

Toutefois, le jambon Pata Negra Bellota est assez remarquable une fois qu’il est prêt à la consommation. De fait, c’est un jambon unique qui ne laisse personne indifférent. Il est constitué d’arômes très riches et très forts ; sa texture est très souple malgré l’aspect vieillâtre qu’il affiche ; sa saveur reste longtemps en bouche, accompagnée des odeurs de sous-bois, de goût de noisette et de mousse. Aussi, le jambon Bellota est l’unique jambon au monde à suivre une procédure de fabrication aussi stricte. Les cochons sont de race 100% ibérique, ils sont élevés à l’air libre et se nourrissent de glands et d’herbes. Ils sont ensuite affinés naturellement sur une longue durée de temps, selon le poids qu’ils ont. Toutes ces caractéristiques font du jambon Bellota le jambon le plus recommandé en gastronomie.

La classification du jambon ibérique

Le secteur gastronomique français est régulé par plusieurs règles que les fabricants sont tenus de respecter. En effet, depuis le décret du 10 janvier 2014, les recommandations sont différentes concernant le jambon ibérique en France. Désormais, sa classification est tributaire de la race du cochon ainsi que de la quantité de glands consommés par ce dernier. C’est alors que l’on reconnaît trois types de jambon ibérique :

A lire également : Quelques conseils pour sécuriser votre maison et protéger vos enfants

  • Ibérique – Cebo : il s’agit de porcs de 50% ou 75% de race ibérique. Ils sont élevés en plein air et consomment des fourrages naturels et des céréales
  • Ibérique – Bellota : il s’agit de porcs de 50% ou 75% de race ibérique. Ils sont élevés en plein air. Ces cochons consomment uniquement de l’herbe et des glands pendant la montanera, jusqu’à obtention d’un poids optimal
  • Ibérique – Pata Negra : il s’agit de porcs de 100% race ibérique qui sont élevés en liberté. Ils consomment strictement des glands.

Partager.