La négociation d’une rupture conventionnelle pour un cadre

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Outre les procédures ordinaires de démission et de licenciement, il existe aussi la rupture conventionnelle qui donne lieu à une fin de contrat de travail reconnue par les textes en vigueur. Cependant, cette démarche exige l’accord au préalable des deux parties prenantes qu’il est important de mémoriser par écrit et signé pour accepter tous  les termes, qui y sont mentionnés, relatifs à la fin du contrat. Ainsi, il faut maîtriser l’art de la négociation pour profiter d’une rupture conventionnelle du contrat et bénéficier ainsi d’une sécurité financière pour un cadre supérieur.

Comment se déroule la négociation d’une rupture conventionnelle pour un cadre ?

En 2008, la rupture conventionnelle fut créée pour autoriser un employeur et un employé à tirer un trait sur leur collaboration. Il s’agit d’une disposition juridique avantageuse pour les deux parties, notamment sur le plan financier. Pour rappel, la démission d’un salarié lui prive toutes formes d’indemnisations. Par contre, le montant des indemnités perçues lors d’une rupture conventionnelle peut aller au-delà du montant accordé en cas de licenciement. Pour obtenir gain de cause, les cadres supérieurs doivent solliciter l’expertise des professionnels en négociation de rupture conventionnelle du contrat de travail. Ici, les motifs sont nombreux pour le cadre supérieure qui peut bien négocier cette rupture pour décoller de ses propres ailes en lançant sa propre entreprise ou tout simplement pour rejoindre une autre société proposant des conditions de travail plus motivantes.

A lire en complément : L'usinage CNC vs L'impression 3D

Attention, la rupture conventionnelle peut être refusée par chaque partie quand les conditions ne se concilient pas aux intérêts de chacun. A ce moment là, il n’est pas obligé pour le cadre supérieur de fournir un motif bien précis pour refuser l’offre de son entreprise. Il est à souligner que les responsables des ressources humaines mandatés pour faire la négociation d’une rupture conventionnelle d’un contrat de travail d’un cadre disposent des compétences approfondies et des techniques infaillibles pour protéger les intérêts de son entreprise. A défaut d’un expert du côté du cadre supérieur, l’équilibre de la négociation risque d’être mis en cause. L’intervention de ce technicien permettra au cadre dirigeant d’avoir des arguments de taille pour défendre sa cause.

Faire appel à un expert en négociation de rupture conventionnelle pour des services sur mesure

Les experts en négociation de rupture conventionnelle de contrat de travail pour un cadre penchent d’abord sur le profil et la situation de celui-ci. Grâce à cette procédure, il sera à même de distinguer les principaux motifs à mettre en valeur pour convaincre la société d’améliorer leur situation financière et ceci sans tenir compte de l’activité prévue à l’issue de ce processus. Généralement, les salariés de plus de 50 ans sont les principales cibles des campagnes de rupture conventionnelle de la part des employeurs avant d’arriver au licenciement. En effet, les droits de l’employé reviendront plus chers lors des licenciements de leurs cadres.

A lire aussi : Un logiciel pour une comptabilité optimisée

Partager.