Installer et entretenir un poulailler, le guide

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Envie d’élever des poulets dans sa cour ? En voilà une bonne idée : œuf frais à volonté pour toute la famille ! Mais pour une volaille vraiment dodue et féconde, il faut que coqs et poules soient installés dans un endroit où ils se sentent parfaitement à l’aise. D’où l’importance du poulailler ! C’est l’équipement indispensable pour bien accueillir des poulets chez soi et faire un élevage productif. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Comment le choisir ? Où le placer ? Et comment l’entretenir ? Toutes les réponses dans ce billet.

Poulailler, quelles sont les caractéristiques et pourquoi en avoir ?

Le poulailler est une petite construction (généralement en bois) destinée à accueillir des poules. C’est l’élément incontournable pour bien accueillir des poulets dans son jardin : ces derniers pourront en effet y pondre leurs œufs en tout confort et sérénité. Et puis en complément du potager, le poulailler n’a vraiment pas son pareil pour apporter une jolie touche rustique à l’espace extérieur de la maison.

Lire également : Cambriolages : Assurez la sécurité de votre maison

Poulailler-avec-protection-contre-la-pluie

Pour être vraiment performant, il doit être composé de plusieurs éléments importants. A savoir :

A lire aussi : Traitement de l'humidité des murs et des sols

  • L’abri qui permet aux poules de s’abriter pendant la nuit ou les mauvais temps.
  • Le parcours qui est la zone de promenade.
  • Le pondoir où les poules pondent leurs œufs.
  • Le perchoir pour leur bien-être, car elles aiment dormir perchées sur quelque chose.
  • Le bac à sable car les poules adorent se rouler dans le sable ou la poussière.

Les critères pour bien choisir son poulailler

En tant qu’élément-clé pour l’élevage de poulets, le poulailler ne doit pas être choisi n’importe comment. Parmi les critères de choix les plus importants, on peut citer le nombre de poules à héberger car c’est ce qui va déterminer le surface du poulailler. Par exemple : pour l’élevage de 2 à 3 poulets, un petit poulailler de 4 m2 pourra suffire. Mais l’idéal est de prévoir un peu plus d’espace, juste au cas où. Côté qualité et esthétique, il existe aujourd’hui un large choix et modèles de poulaillers : en bois, sur pilotis, en plastique, mobiles, voire en béton. Le mieux est de choisir en fonction de ses besoins, mais aussi de l’espace disponible dans son jardin. Sinon, on peut trouver le modèle parfait sur poulailler.org.

Poulailler, où l’installer ? 

Il faut bien réfléchir avant d’installer son poulailler : car à lui seul, ce dernier ne peut pas assurer le bien-être et le confort des poulets. Il est donc important de bien choisir son emplacement : pour ce faire, 4 principaux critères doivent être pris en compte : l’orientation du poulailler, le type de sol où l’installer, un point d’eau à proximité et enfin sa disposition.

  • L’orientation : il faut que le poulailler soit installé à l’abri des courants d’air, de l’humidité, des intempéries ainsi que du plein soleil.
  • Le type de sol : l’idéal est d’opter pour un endroit plat et herbeux pour que les poules puissent gratter et picorer le sol à volonté. Il faudra ainsi éviter les endroits bétonnés
  • Le point d’eau : il est préférable d’installer son poulailler près d’un point d’eau. C’est plus pratique pour changer l’eau des poules, mais aussi pour le nettoyage.
  • La disposition : bien fixer le poulailler au sol pour le rendre parfaitement résistant aux tempêtes. Prévoir également un modèle assez haut pour l’installation de perchoirs.

Toutes les astuces pour un poulailler durable et toujours bien propre !

98375c5b67c413ac9ac7d2a6460b37a9

Pour des poules toujours à l’aise et en parfaite santé, l’entretien du poulailler est indispensable. Une tâche à première vie contraignante, mais qu’on peut grandement faciliter. Il suffit juste d’adopter des gestes simples au quotidien. Tels que :

  1. nettoyer et désinfecter le matériel tous les jours,
  2. renouveler partiellement la litière toutes les semaines,
  3. faire un vide sanitaire une fois tous les ans (de préférence avant le début de l’hiver).

A noter qu’effectuer un vide sanitaire consiste à nettoyer et désinfecter tout le poulailler. Et cela une fois que la litière et tout le matériel aient été évacués. Ils ne seront réintégrés qu’une fois toute la surface du poulailler bien sec. Le but est d’éliminer les virus, bactéries et parasites, afin d’assurer une bonne et durable hygiène pour ses poulets.

Partager.