Quelques règles de bons sens pour lutter contre les virus

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les virus sont contagieux et se transmet d’un individu à un autre par la toux, l’éternuement, le contact avec les personnes ou le+s objets contaminés. Il faudrait alors les prévenir.

Prendre soin de sa santé reste une tâche des moins aisée au monde et souvent, plus on y accorde une grande importance plus on est sujet à des maladies inexplicables. Certes, il y a forcément des explications à cela étant donné que certaines personnes attrapent facilement des virus et d’autres non. Mais comment les lutter ? Les détails pour mieux comprendre.

D’abord, identifier les virus

Il existe tout un tas de virus qui attaquent souvent les plus fragiles d’entre nous. Notons cela dit que certains virus prennent vie durant des périodes caniculaires tandis que d’autres sont plus favorables en mois d’hiver. La première étape pour lutter contre ces virus consiste alors à les identifier pour s’en prémunir. Le paludisme par exemple est très fréquent dans les pays tropicaux, on utilise des moustiquaires spéciales pour éviter les piqûres de moustiques. Mais vu que c’est l’hiver chez nous, la toux et le rhume règnent en maître. Ainsi, on peut s’attendre à une épidémie de virus si on n’est pas encore immunisé. En bref, il vaut mieux alors les identifier avant de faire un pas vers des mesures de prévention ou de guérison sur www.est-elle-tendances.com. Par ailleurs, toujours utile de souligner que certaines personnes même en présence d’un individu ayant attrapé un virus sont complètement immunisées. Cela s’explique par le renforcement de son anticorps qui empêche les virus de pénétrer dans l’organisme.

Comprendre comment on attrape les virus

Quel que soit le virus dont il est question, sachez qu’ils se propagent dans les lieux publics, par contact avec des personnes contaminées ou des objets qui ont été contaminés, dans un espace restreint et en manque d’aération et parfois même par la main. Lorsqu’on éternue ou que l’on tousse, il se pourrait que la personne qui partage son lit ou ses repas peut-être contaminé. Les virus se propagent aussi et se développent même dans les poussières et dans l’air. Certaines maisons ayant un fort taux d’humidité sont aussi exposées à des virus de la grippe. Aussi, c’est en comprenant mieux l’origine de la contamination que l’on peut enfin agir en conséquence. Toutefois, toujours faut-il également rappeler que l’absence de vaccin ou de médicament pouvant renforcer sa défense immunitaire ne fait que favoriser le développement et la prolifération des virus.

Lutter contre les virus : se faire vacciner

Pour éviter d’attraper des virus, la vaccination constitue une étape obligatoire. Certes, il existe des vaccins contre la grippe, la toux ou les rhumes et même contre la fièvre. Notons que la fièvre s’accompagne souvent d’une forte grippe donc, le vaccin est un moyen efficace de se protéger contre les virus. Ainsi, une fois vacciné, l’exposition à une épidémie de virus sera beaucoup plus faible étant donné qu’il renforce son système immunitaire et évite dans certains cas la propagation du virus.

Manger tout ce qui est à base de vitamine C

Il est important de se prémunir des virus qui peuvent affaiblir tout son corps en se procurant de la vitamine C. On peut certainement en trouver dans une pharmacie mais il est tout à fait possible de les consommer de façon naturelle en mangeant des fruits, des légumes et des poissons. Pour le fruit, il faut surtout privilégier l’orange, les mangues, les citrons et tous les fruits jaunes. Certes, la vitamine C est une excellente arme de défense de son système immunitaire et apporte aussi de l’énergie à l’organisme. Son anticorps étant renforcé, il peut repousser facilement les virus que l’on habite ou non avec une personne malade. D’autre part, pour renforcer son anticorps, faire du sport se révèle être aussi une astuce judicieuse.

Bien aérer sa maison

L’humidité est le meilleur allié des virus ainsi que l’air et si une maison manque d’aération, les virus viendront fréquemment nous attaquer. Il faudrait aussi laisser entrer la lumière du jour pour tuer toute forme de vie et donc, les virus et les bactéries. Pour une bonne aération de son espace, il vaut mieux réduire son encombrement, laisser toujours les fenêtres ouvertes même si on dispose d’une vitre. Et si la pièce est moins aérée et moins exposée à la lumière naturelle, il est conseillé d’adopter un système de chauffage et aussi de ventilation pour se débarrasser des virus. Pour ce qui est du chauffage, il faudrait un chauffage optimal sous peine de rendre plus vulnéraires les muqueuses contre les virus. Prioriser les mesures d’hygiène Le meilleur moyen de lutter contre les virus est de les prévenir en aérant la chambre du malade, en utilisant un mouchoir à jeter lorsqu’on éternue ou lorsque l’on tousse. On ne traîne pas son mouchoir n’importe où sur la table, dans son sac à main ou par terre lorsqu’on a attrapé la grippe. Il est aussi recommandé de bien laver les verres ou les affaires d’un malade contaminé et de ne pas les utiliser. Les mains doivent être lavées régulièrement avec du savon car ce sont les principaux vecteurs des virus. En fin, le nettoyage de sa maison est à faire quotidiennement pour enlever les poussières.

Partager.