Quels sont les chapeaux masculins les plus tendance ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La mode contemporaine masculine exploite une multitude d’accessoires. C’est le cas des cravates, montres, paires de chaussures, chapeaux, etc. À l’origine, les couvre-chefs avaient été pensés pour fournir une protection optimale au crâne. Au fil du temps, le chapeau s’est transformé en un accessoire de mode très connu. Il en existe aujourd’hui sous plusieurs formes. Découvrez ici les chapeaux masculins les plus en vogue actuellement.

Le Trilby

Il s’agit d’un chapeau que vous pouvez retrouver sur la plateforme du Bon Clic Bon Genre et dont les bords sont plus ou moins courts. Ils ne mesurent que cinq centimètres et sont relevés. Le nom qui est attribué à ce chapeau proviendrait d’un roman écrit par le célèbre auteur britannique George du Maurier en 1894. En effet, le personnage principal de l’œuvre portait ce type de chapeau. Cependant, à cette époque aucune désignation n’avait encore été donnée au couvre-chef. C’est en partie grâce à la cote de popularité du roman que par la suite le chapeau reçut le nom de l’héroïne de l’ouvrage. Aujourd’hui, le Trilby se fabrique avec différents matériaux tels que le cuir, le feutre ainsi que la paille. Il s’agit d’un de nos chapeaux masculins le plus en vogue actuellement.

Lire également : Trois conseils pour bien acheter des œuvres d’art en ligne

La Fédora

Au même titre que le précédent chapeau, la Fédora tient son nom d’une œuvre (pièce théâtrale) écrite par Victorien Sardou, un auteur d’origine française. Fédora était en réalité une œuvre destinée à l’actrice principale qui la porta pour la première fois durant son interprétation de ladite pièce. Ce couvre-chef était alors doté de bords légèrement plus larges que ceux de la Trilby. Ils mesurent environ six centimètres. D’aucuns préfèrent désigner ce chapeau par le nom de la marque qui le fabrique à savoir « Borsalino ».

Le canotier

Le canotier est un couvre-chef ayant des bords aplatis. Sa calotte est également plate et décorée d’un ruban très attractif. Ce chapeau est apparu aux environs des années 1880. C’est à cette époque qu’il est devenu très connu de par les sportifs qui l’utilisaient pour se protéger des rayons solaires. Cependant, l’origine du nom de ce couvre-chef est encore floue. D’après certaines sources, son appellation proviendrait des canotiers qui voguaient dans Paris. Ces derniers seraient ceux qui arboraient fièrement ce chapeau. Au fil du temps, ce couvre-chef a connu un franc succès auprès de toutes les classes sociales. Aujourd’hui, il exprime la détente et l’élégance chez les individus qui le portent.

A voir aussi : Où trouver des Joailleries à Marseille ?

Le Béret

Le premier modèle béret fut commercialisé au 17e siècle. Sa vente eut lieu à Oloron Sainte Marie, une agglomération de Béarn. Il faut attendre 1810 pour que sa production soit réalisée à grande échelle. À l’époque, seule l’entreprise Beatex-Laulhere avait le monopole de sa commercialisation. Il s’agit d’un couvre-chef tout à fait mou, de forme circulaire et conçue en laine. Le Béret avait pour rôle de protéger le crâne des basses températures. Avec le temps, c’est devenu un des nombreux symboles du romantisme.

En somme, il existe aujourd’hui une multitude de chapeaux masculins sur le marché. Les plus en vogue sont le Trilby, le Fédora, le Canotier et le Béret.

Partager.