Qu’est-ce que la chirurgie orthognatique ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La chirurgie est une branche de la médecine qui implique des opérations internes et externes. Ces opérations sont effectuées notamment par incision et suture. Réalisées par des chirurgiens, les différentes interventions sont qualifiées d’opérations chirurgicales. En médecine, il existe de diverses catégories. Parmi ces dernières, nous pouvons identifier la chirurgie orthognatique. Découvrez dans cet article toutes les informations relatives à cette dernière.

Qu’appelle-t-on chirurgie orthographique ?

La chirurgie orthognatique est celle que le chirurgien applique pour corriger les malformations congénitales ou acquises des mâchoires. Cette chirurgie a pour bu de rétablir l’équilibre squelettique dans les trois dimensions de l’espace. À travers cet équilibre, elle permet donc d’atteindre une occlusion fonctionnelle stable.

A lire aussi : Quand solliciter les services d’un vétérinaire ?

En d’autres termes, la chirurgie orthographique permet d’obtenir un engrènement dentaire ou une occlusion idéale. En outre, elle contribue à une amélioration de la fonction articulaire et de l’esthétique. Cette chirurgie est recommandée à l’âge adulte. Cependant, les chirurgiens recommandent de le faire avant l’âge de 25 ans. En effet, avant cet âge, les os sont plus maniables. De surcroît, elle est aussi recommandée pour traiter des problèmes génétiques congénitaux comme le syndrome d’Apert ou le syndrome de Crouzon. Pour bénéficier d’une bonne chirurgie orthognatique vous pouvez faire appel à centre oroface.

Lors d’une chirurgie orthographique, plusieurs autres chirurgies sont aussi nécessaires comme la génioplastie par glissement. Noter qu’il existe plusieurs types de chirurgie orthognatique.

A lire en complément : Les conseils pour mieux supporter les règles

Qu’elles sont les types de chirurgie orthognatique ?

La chirurgie orthognatique est une intervention chirurgicale qui comprend plusieurs variétés. Parmi ces dernières, on distingue l’ostéotomie sagittale mandibulaire bilatérale, l’ostéotomie de le Fort I, l’expansion palatine rapide assistée chirurgicalement, l’avancée maxillo-mandibulaire et enfin la distraction osseuse.

L’ostéotomie sagittale mandibulaire bilatérale est un procédé qui consiste en une coupe de la mandibule entre le corps mandibulaire et la branche montante. Quant à l’ostéotomie de le Fort I, elle permet de corriger une anomalie de positionnement de l’arcade dentaire en le mobilisant.

L’expansion palatine rapide assistée chirurgicalement est encore appelée disjonction maxillaire ou encore le Fort I de disjonction. Elle permet de corriger l’endomaxillie. Cette dernière est une dysmorphie faciale où le maxillaire est trop étroit. Cette intervention est très proche de l’ostéotomie.

En outre, elle est réalisée 6 avant l’ostéotomie maxillo-mandibulaire. L‘avancée   maxillo-mandibulaire est utilisée pour traiter l’apnée du sommeil. Elle est aussi utilisée pour traiter les dysmorphies faciales, très importantes. C’est une forme particulière de chirurgie orthognatique. Elle combine dans une même opération chirurgicale une ostéotomie de le fort I et une ostéotomie sagittale bilatérale de la mandibule. Enfin, la distraction osseuse est une technique qui permet d’allonger ou de créer l’os à partir d’un appareil médical.

 

Partager.