Qu’est ce qu’une chaudière à condensation ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La chaudière à condensation est une chaudière qui permet de récupérer de l’énergie au niveau de la vapeur. Les vapeurs sont condensés et l’eau est rejetée sous forme de liquide. Fonctionnant comme une chaudière classique, celle à condensation se différencie par sa capacité de rendement qui est assez élevée.

Une chaudière économique

La chaudière à condensation est une chaudière qui est en mesure de récupérer l’énergie de la vapeur d’eau pour la transformer en énergie nouvelle. Celle-ci devient de la chaleur à utiliser dans le logement mais aussi pour le sanitaire. Ainsi, l’appareil demeure très économe en énergie car consommant moins qu’une chaudière standard.

Lire également : Quels sont les biens les plus volés durant les cambriolages ?

Affichée comme une nouvelle technologie de la transformation de l’énergie, la chaudière à condensation est un appareil économique.

A lire en complément : Le marché de l'immobilier : investir dans le neuf ?

En effet, elle consomme moins de gaz d’où le respect de l’environnement. Elle entre ainsi dans un contexte d’éco-responsabilité tout en restant entièrement performante.

Principe de fonctionnement

La chaudière à condensation est quasi-similaire à une chaudière classique au niveau du fonctionnement. La chaudière à condensation brûle le gaz pour produire de la chaleur. La machine est composée d’une citerne individuelle.

On retrouve également le brûleur où la combustion du gaz se déroule. L’alimentation peut se faire avec du propane, du butane ou encore du gaz naturel. Par le procédé de combustion, l’appareil dégage de la chaleur.

La fumée dégagée va être récupérée et transformée par le processus de refroidissement pour obtenir un maximum de chaleur. Celle-ci sera ensuite répartie dans toute la maison afin d’être utilisée dans les besoins du quotidien.

Que devient la chaleur récupérée ?

La chaleur récupérée sera utilisée dans la maison pour chauffer généralement l’eau du quotidien : lessive, douche, cuisine. La chaleur va circuler dans tous les radiateurs pour apporter un surplus de chaleur dans tout le logement.

Entrant dans le cadre de l’éco-responsabilité, ce processus permet de jouir d’une prime chaudière condensation. En effet, l’utilisation de la chaudière à condensation permet de limiter au maximum les autres dépenses d’énergie.

D’autant plus que la production d’eau chaude et d’énergie se fera instantanément dans toute la maison. A la différence des autres installations d’énergie, l’eau chaude n’est pas stockée mais sera directement consommée.

Une alternative ingénieuse

La chaudière à condensation reste une alternative ingénieuse. Par ce procédé, un foyer peut gagner jusqu’à 10% de chaleur en plus. En effet, la chaudière va refroidir la fumée au maximum. Cette fumée sera transformée à l’état liquide pour enfin récupérer la chaleur latente à travers la vapeur d’eau.

C’est cette chaleur qui va être ensuite utilisée pour chauffer le logement et l’eau. Ce procédé est une excellente alternative pour réduire les dépenses énergétiques dans l’année.

En effet, avec un rendement élevé, la récupération de la chaleur affiche une excellente performance. La chaudière à condensation affiche un rendement allant de 100 à 110% sur kWh PCI. Cette chaudière à condensation consomme moins de gaz que les chaudières classiques.

Performances énergétiques

La plupart des chaudières à condensation sont qualifiées d’appareils à hautes performances énergétiques voire à très hautes performances énergétiques. Les performances sont calculées en fonction de l’efficacité énergétique ou ETAS de l’appareil.

Un indice élevé équivaut à une très haute performance. Ainsi si l’appareil affiche un ETAS dépassant les 90%, la chaudière est dite à haute performance énergétique. Si l’ETAS dépasse la barrière des 92% alors l’appareil est considéré comme étant à très haute performance énergétique.

Si l’écart est assez minime, il demeure assez important dans le cadre des primes de rénovation énergétique. Dans la plupart des cas, les chaudières à très hautes performances énergétiques sont les plus éligibles à des aides financières.

Conditions à respecter

Une chaudière à condensation ne s’installe pas de n’importe quelle manière et il faut respecter quelques conditions quant à son installation :

  • Pour une condensation optimale, il faut que la température de retour soit la plus froide possible.
  • Pour que la température d’eau de retour soit la plus basse possible, il faut disposer de radiateurs adéquats ou de chauffage au sol
  • Ne jamais utiliser de l’eau chaude instantanée car cela ne permet pas une bonne utilisation de la condensation.
  • Une chaudière à condensation peut produire une grande quantité d’eau. Il est ainsi recommandé d’avoir une évacuation suffisante

Choisir sa chaudière à condensation

Sur le marché, ce n’est pas toujours évident de choisir sa chaudière à condensation. Divers éléments sont à prendre en compte pour effectuer le bon choix. Le plus important demeure les caractéristiques de votre logement ainsi que sa superficie.

La qualité de l’eau de votre ville, les évacuations disponibles ainsi que l’emplacement disponible pour l’appareil sont à privilégier. C’est par la suite qu’il faut évaluer ses besoins surtout en eau sanitaire et en chauffage en correspondant le tout avec son budget. En rassemblant ces éléments, vous pouvez enfin choisir votre appareil.

Partager.