SEO : Comment ne pas être pénalisé par Google ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis 2012, le moteur de recherche Google a mis en place une succession d’algorithmes pour classer l’ensemble des sites de la Toile dans ses résultats de recherche organique (référencement naturel) et pénaliser les sites qui n’auraient pas honorés ses consignes. Si vous êtes aujourd’hui un familier du SEO, vous n’ignorez pas que le positionnement d’un site passe par un travail à la fois hors du site et sur le site lui-même. Les algorithmes de Google analysent les pages du site et les liens externes pointant vers ces pages. Autrement dit, le référenceur doit veiller à respecter les consignes du moteur de recherche, tant dans l’optimisation du site que dans le netlinking.

Une optimisation on-site mesurée

L’opération la plus importante dans l’optimisation d’un site est de placer de manière raisonnable, les mots-clés les plus rentables du secteur ciblé, dans les endroits stratégiques des pages du site. Parmi ces emplacements, il y a la meta title et les balises d’entête commençant par la balise h1 ; les metas description et keywords étant ignorées depuis un bon moment par Google. Des pratiques peuvent être considérées par le moteur de recherche comme de la sur-optimisation : parmi elles, le fait de placer une longue liste de mots-clés, notamment dans la meta title, séparées par des virgules ou des tirets, c’est à dire de manière purement artificielle. Il est préférable d’insérer dans cette meta un nombre raisonnable de mots-clés dans une syntaxe, autant qu’il est possible, naturelle. Rappelons qu’il est inutile de cibler la page d’accueil sur un nombre incalculable de mots-clés. Vous seriez dans l’impossibilité de positionner cette page unique sur toutes ces expression-clés. Au contraire, il est plus judicieux de distribuer l’ensemble de ses mots-clés parmi les pages de votre site et d’optimiser celles-ci en conséquence ; quitte à créer de nouvelles pages et donner à Google l’offre informative qu’il attend d’un site digne de son nom. Si vous ne savez pas comment optimiser votre site de manière raisonnée, le plus souhaitable serait d’exposer vos interrogations auprès d’un spécialiste en référencement naturel. Il saura vous dire où placer vos mots-clés et comment ne pas sur-optimiser vos pages web.

A lire aussi : Assistant commercial immobilier : la fiche du métier

Un profil de liens diversifié

Pour ce qui concerne le netlinking, c’est à dire la création de liens pointant vers les pages du site, le référenceur doit faire preuve autant de mesure que de diversité. S’il est entendu que les liens doivent être mis en place sur la durée, le prestataire doit également porter une attention particulière quant à la variété des ancres (ancres exactes et ancres « diluées »), des types de liens (do- et no-follow) et des pages de destination, tout en garantissant une cohérence sémantique entre la page hébergeant le lien et la page ciblée. D’autre part, le référenceur prendra soin de varier les adresses ip et les domaines référents pour ne pas laisser penser à Gooqle que ces liens sont placés par la même entité et dans un unique réseau de sites.

A lire en complément : Ne pensez pas que devenir blogueur est une bonne manière de gagner de l’argent

Partager.