Trop tape-à-l’œil, un portail doit être démonté

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est un fait assez cocasse qui s’est déroulé en Suisse : le propriétaire d’un portail a été contraint de le démonter pour la simple et unique raison qu’il était trop tape-à-l’œil. Il s’agit d’un imposant portail en fer forgé et installé à l’entrée d’un immeuble. En effet, la ville estime qu’il n’avait rien à faire là, car il est peu esthétique et surtout hors contexte. Elle a donné un délai de 1 mois au propriétaire pour l’enlever.

Une petite fortune pour l’installer

Il faut dire que le propriétaire de ce portail a eu à débourser une petite fortune pour ce procurer un portail en fer design pas comme les autres. Il est en effet composé de fer forgé, d’aluminium et d’inox et a été installé à l’entrée de son bâtiment Payernois. Il devra pourtant renoncer à cet ouvrage sur insistance des autorités de la ville. En effet, celles-ci estiment que le portail est installé dans une zone très passante et qu’il ne s’intègre pas du tout à son environnement. Selon les explications de son propriétaire, il s’agit d’une œuvre d’art, une sorte de signature pour l’immeuble. Des explications qui n’ont sans doute pas été prises en compte par les autorités.

A voir aussi : Des vacances familiales plus abordables au Québec

Pour rappel, les autorités ont la possibilité de prendre toutes les dispositions allant dans le sens d’éviter l’enlaidissement du territoire communal. Dans ce cas précis, il faut dire que le portail aurait pu être accepté s’il n’avait pas été installé dans un endroit exposé aux regards des passants. Le fait qu’il soit aussi exposé est alors un motif suffisant pour demander à ce qu’il soit remplacé.

Ce n’est pas la première fois

Ces cas de recadrages architecturaux ne sont pas très rares que ce soit en France ou dans n’importe quel autre pays d’Europe. En effet, la plupart des municipalités veillent scrupuleusement à la parfaite harmonie architecturale de leurs communes. Dès lors, toute dérive fait l’objet d’une sanction ou, au moins, d’un recadrage afin de respecter les normes. Le plus souvent, cela concerne les portails, les arbres qui empiètent sur la chaussée ou encore un mur trop encombrant. Concernant les portails, par exemple, il est interdit que leur ouverture donne sur la chaussée. C’est sans doute pour cela que la plupart des portails s’ouvrent aujourd’hui à l’intérieur des propriétés. Dès lors, les portails coulissants connaissent un réel succès auprès des fabricants, car elles ne prennent que très peu de place.

A voir aussi : J’arrive à récupérer mon ex en lui avouant mes erreurs

Partager.