Technique de guitare pour jazz manouche

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La plus grande difficulté est la technique à adopter pour la main droite. En effet, pour obtenir le son particulier du jazz manouche à la guitare, il faut attaquer fortement les cordes avec le médiator vers le bas à chaque changement de corde, ce qui rend le jeu très rapide et difficile.

La guitare manouche : un instrument d’improvisation et de rythme

Le jazz manouche se fait par séries d’improvisations. La guitare est là pour jouer la rythmique suivant la grille d’accords, tandis que les solistes vont improviser des chorus après le thème à tour de rôle. La meilleure technique est d’utiliser gammes et arpèges pour les jouer sur les accords et ensuite s’éloigner de la mélodie. Plus simplement, on peut également utiliser des plans : courte succession de notes et de mesures qui peut être replacée dans les solos. Il est possible de suivre les mêmes grilles d’accords mais en modifiant le tempo ou en utilisant des phrases différentes inspirées de chorus d’autres musiciens ou de sa propre composition.

Lire également : 5 lieux incontournables à découvrir en France !

Caractéristique d’un guitare manouche

Si la guitare est l’instrument principal d’un groupe de jazz manouche, on y trouve également violon, contrebasse et aussi souvent accordéon et clarinette. Les guitares manouches sont le plus généralement de type Selmer-Maccaferri. Celle-ci se caractérise par une rosace en forme de ‘D’, plus communément appelée ‘Grande bouche’. Surtout utilisée pour la rythmique, Django s’est servi de ce modèle avant de changer pour la Selmer. Cette dernière est la guitare la plus connue, elle possède une rosace en forme ovoïdale appelée “Petite bouche”. La guitare manouche Selmer est facilement utilisée pour les solos, la petite bouche projetant un son plus aigu et de façon plus concentrée.

Django et les autres

Les musiciens, influencés par le génie de Django Reinhardt, vont plutôt chercher à jouer très rapidement sur de longues durées. A ce propos, les guitaristes manouches n’utilisent pas systématiquement de médiator, et font preuve d’une attaque des cordes assez impressionnante. Il existe d’autres influences présentes dans la musique tzigane. Django a également profité d’un voyage aux États-Unis pour teinter son style manouche de be-bop. C’est de cette manière que la batterie a été introduite parfois dans les groupes de jazz manouche.

A découvrir également : Levez l'ancre pour un séjour inoubliable

Partager.