Création d’entreprise à Bordeaux : quelles sont les aides et les dispositifs ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le choix de Bordeaux pour la création d’une entreprise est à encourager, car les potentialités de cette ville sont nombreuses. Si vous avez l’intention de lancer un tel projet, sachez que plusieurs aides peuvent être mises à profit.

Vous êtes certainement conscient du fait que créer une entreprise à Bordeaux est une démarche qui impose un investissement financier. A Bordeaux, vous pouvez bénéficier d’aides afin que le côté argent ne vous freine pas dans votre volonté de lancer votre entreprise. Il existe aussi un grand nombre de dispositifs qui visent à accompagner les futurs chefs d’entreprise pour la réussite de leurs projets. Ces différentes aides et accompagnements sont proposés par les collectivités, associations ou organismes qui ne lésinent pas sur les moyens pour favoriser le développement économique de la capitale girondine.

A lire aussi : La cybersécurité de mon entreprise, qui s’en occupe ?

Une multitude d’aides financières

Différentes aides financières ont été pensées pour éviter que les soucis financiers vous empêchent de créer votre entreprise à Bordeaux. Parmi les plus importants, on peut citer l’ARCE (Aide à la Reprise ou à la Création d’entreprise). Il s’agit d’une aide financière accordée pour couvrir les 45% des indemnités restantes. Elle est versée de moitié au début de l’activité et l’autre partie arrive après 6 mois.

A Bordeaux, vous pouvez aussi solliciter une aide financière auprès des Plates-formes Initiatives Locales. Ces associations octroient des prêts d’honneur aux porteurs de projets de création d’entreprise, et ce sans exiger des intérêts, encore moins des garanties.

Lire également : Convoyeur industriel : des équipements au service de la production des industries

Vous êtes peut-être exclu du système bancaire et du marché du travail, ce qui ne vous permet pas de solliciter des prêts auprès des banques. Si c’est le cas, adressez-vous à l’association ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique). Celle-ci vous octroiera des microcrédits pouvant atteindre 10 000 €, des microcrédits dont le remboursement se fait sur 4 ans.

Une autre bonne idée est de passer par le Réseau Entreprendre. Grâce à  cette organisation, vous pouvez obtenir un prêt d’honneur allant de 15 000 € à 50 000 € pour la création de votre entreprise à Bordeaux. Et si vous avez élaboré un projet innovant, il est possible que le prêt atteigne 90 000 €.

Vous avez également la possibilité de bénéficier du soutien financier accordé par ACI (Aquitaine Création Investissement). Cet organisme se tient aux côtés des créateurs et repreneurs dont les projets concernent notamment les secteurs de l’industrie et les projets innovants. L’aide financier ACI est comprise entre 75 000 € et 100 000 €.

Retenez qu’à Bordeaux, les portes de plusieurs associations et organismes très généreux vous sont grandement ouvertes. Il suffit de les passer et de présenter votre projet de création d’entreprise pour qu’une aide financière vous soit octroyée.

Des facilités accordées sur le plan fiscal et social

Suite à la création de votre entreprise, vous aurez à faire face à diverses obligations fiscales et sociales. Et celles-ci peuvent peser lourd sur vos finances ! Heureusement que des facilités sont accordées et évitent de sentir le poids des charges fiscales et sociales. C’est le cas du dispositif ACCRE (Aide aux Chômeurs Créateurs ou Repreneurs d’Entreprise) qui fait bénéficier d’une exonération de charges sociales pendant une année.

A Bordeaux, il existe pas mal d’impôts locaux dont les nouvelles entreprises doivent faire face suite à leur création. Si vous estimez que ces impôts peuvent avoir un impact considérable sur vos finances, vous pouvez faire une démarche pour en être exonéré. Il suffit simplement de faire une demande dans ce sens auprès des services fiscaux. Mais il faudrait vous y prendre avant le 1er janvier de l’année qui suit celle de la création de votre entreprise.

Votre entreprise fait peut-être partie des jeunes entreprises innovantes. Cela voudrait dire que vous engagez au moins 15% de vos charges dans la recherche et le développement. Si c’est le cas, sachez que vous pouvez bénéficier d’allègements fiscaux. Pour être plus précis, vous aurez droit à une exonération totale d’impôts lors de de votre première année de fonctionnement. La seconde année, l’exonération fiscale sera de 50%.

Avant même la création de votre entreprise, vous devez accorder un intérêt particulier pour la question des impôts. Et pour ne pas qu’un aspect important de cette question vous échappe, il est mieux de solliciter les services d’un cabinet d’expertise comptable à Bordeaux. Ces spécialistes d’ERECApluriel sont à votre disposition et sont disposés à vous accompagner pour la réussite de votre projet de création d’entreprise.

Des accompagnements et formations pouvant être mis à profit

La création d’une entreprise n’est pas une affaire à prendre à la légère ! Pour que tout se passe bien, mettez toutes les chances de votre côté en vous faisant accompagner par des structures spécialisées.

Par exemple à Bordeaux, Pôle Emploi propose le dispositif « Objectif projet création ou reprise d’entreprise » à partir duquel les demandeurs qui veulent créer ou reprendre une entreprise bénéficient d’un accompagnement pour une bonne structuration de leurs projets. Aussi, des formations sont accordées afin que les futurs créateurs d’entreprises aient toute la connaissance nécessaire pour la réussite de leur business. En plus du Pôle Emploi, les Caisses de Retraite, le Conseil Régional et le Conseil Général sont des organismes qui prennent en charges ces formations.

Partager.