A la découverte de la Nouvelle-Zélande

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La Nouvelle-Zélande n’a pas été choisie comme lieu de tournage du “Seigneur des Anneaux” par hasard. C’est sans aucun doute l’un des endroits les plus spectaculaires (et mystérieux) sur terre. Si le voyage jusqu’au pays du long nuage blanc comme il est surnommé peut sembler long, cette visite reste l’une des plus mémorables pour ses visiteurs.

Des paysages incroyablement diversifiés et encore intacts

Composée de deux îles principales et d’une myriade de plus petites, notamment dans la baie d’Auckland au Nord du pays, la Nouvelle-Zélande possède un nombre étonnant de paysages à couper le souffle : des forêts subtropicales, des plages en tous genres, des glaciers, des lacs, des montagnes enneigées et de grandes plaines plates au sud. Il existe aussi des fjords, des volcans et des sources thermales. Une diversité comme peu voire aucun autre endroit sur terre ne peut proposer qu’il est possible d’admirer pendant quelques semaines en tant que visiteur ou en Working Holiday, un programme qui offre la chance aux jeunes de 18 à 30 ans de nombreuses nationalités de rester sur place jusqu’à un an.

Une terre d’accueil

Les “Kiwis”, comme sont surnommés les locaux, sont considérés comme une population amicale et particulièrement accueillante pour les visiteurs. Un large éventail de culture est ainsi représenté dont la plus célèbre n’es autre que celle des Maoris. Sans oublier que la Nouvelle-Zélande est une ancienne colonie britannique, elle reste donc sous une influence européenne. Le capitaine Cook a découvert la Nouvelle-Zélande peuplée par des indigènes en 1769. Depuis, le pays est devenue un mélange unique de cultures du Pacifique Sud. De quoi y découvrir une diversité ethnique qui se reflète au travers d’une vaste gamme de cafés et de restaurants dans les villes, en particulier à Auckland.

Le paradis des aventures en extérieur

Peu de pays peuvent se targuer de pouvoir proposer autant d’activités en extérieur. Il est ainsi possible de faire du surf, du ski, du snowboard, du kayak, du vélo, de la voile, de la natation, du parachutisme, de l’équitation ou de la spéléologie dans un rayon de 500 kilomètres à la ronde. Et ce, parfois même jour à certaines époques de l’année. N’oubliez pas d’essayer le saut à l’élastique (ou bungy jumping), inventé dans les années 80 par le néo-zélandais Alan John Hacket. Mais aussi, de faire une randonnée parmi les nombreux itinéraires qui jonchent le pays.

Une faune unique en son genre

La Nouvelle-Zélande s’est séparée du reste de la masse terrestre il y a environ 85 millions d’années. Conséquence, certaines espèces d’oiseaux et de plantes n’existent aujourd’hui nulle part ailleurs. Les forêts luxuriantes font émerger une végétation rare à l’instar des grands arbres Kauri ou des palmiers Nikau. Il est même possible d’apercevoir des kiwis – un petit oiseau qui ne vole pas – devenu au cours du temps le symbole national.

Un climat des plus agréables

Bien que proche de l’Antarctique, la Nouvelle-Zélande jouit d’un un climat tempéré. Les chaleurs les plus importantes se font ressentir au Nord, les températures moyennes y varient alors de 12 à 25°C. Les étés longs et chauds sont idéaux pour profiter des nombreuses plages. Les hivers sont assez froids pour fournir de la neige en quantité pour les skieurs et les snowboarders au Sud, vers Queenstown. En printemps et en automne, les saisons les plus agréables pour certains, les pluies sont certes abondantes mais les paysages verdoyants donnent un charme supplémentaire à la destination.

Partager.