Échanges avec le président de TourCom, Richard Vainopoulos

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ayant connu une réussite en France, TourCom s’associe désormais avec Avitour et le réseau européen RTK. En devenant le leader des réseaux d’agences de voyages en Europe, TourCom et des 5000 points de vente lance l’offre aérienne BtoB.

Pouvez-vous nous parler de TourCom ?

Rien qu’en France, nous disposons de 800 points de vente générant 2,4 milliards d’euros, dont 1,6 milliard d’euros pour la partie business de chiffres d’affaires. Mais en plus de cela, nous avons également 75 agences de voyages belges. Notre collaboration avec Avitour et RTK nous a permis d’atteindre les 4000 points de vente implantés dans onze États différents.

A lire aussi : Le Kenya, un pays de grandes richesses naturelles et culturelles

Quels sont vos objectifs avec l’internationalisation de votre réseau ?

D’abord, cette politique facilite l’achat et la création de nouveaux produits avec nos partenaires, à l’image de notre collaboration avec les autocars FlixBus. Très prisée, notre offre répond aux besoins de nos agents de voyage frontaliers.

En détenant 50 % d’Aerticket, notre réseau ne dépend plus des consolidateurs ou de brokers. En même temps, nous pouvons proposer des offres aériennes en BtoB.

A lire aussi : Quel tapis de course pour débutant ?

Notre politique s’inscrit également dans le cadre de diversification de nos offres et de nos tarifs, en proposant des solutions pour la billetterie de passage et en matière d’émission de billet non Iata. Grâce à AerTicket France, une équipe pourra appuyer les vendeurs tout en travaillant pour le consolidateur.

L’internationalisation de notre réseau renforce notre place sur le marché européen et notre ouverture aux partenaires européens améliore constamment nos résultats.

Et à propos de TourCom Réceptifs ?

TourCom Réceptif génère deux fois plus de bénéfices par rapport à l’année dernière. De plus en plus, il devient incontournable auprès des agences de voyages qui en profitent également, tout comme les tour-opérateurs. À ce propos, le volume d’affaires de ces derniers connait aujourd’hui une croissance de l’ordre de 2 %.

Quand est-ce que vous allez décider de référencer Fram ?

Le référencement de Fram ne fait plus partie de notre programme. Ne pouvant pas faire face à la concurrence, le produit ne se vend plus.

Un dernier message pour Selectour ?

Ne vous découragez pas.

Partager.