Focus sur l’infertilité masculine et féminine

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

bebe-papaEn France, les chercheurs estiment que 15% des couples connaissent un problème de fertilité au cours de leur existence, ce qui représente un peu moins d’un couple sur six. L’infertilité touche aujourd’hui de plus en plus de personnes et est généralement définie comme le fait de ne pas parvenir à obtenir une grossesse après une année de relations régulières et non protégées.

Au sein d’un couple, aussi bien l’homme que la femme peut souffrir de problèmes d’infertilité et, dans certains cas, les couples n’arrivent pas à obtenir une grossesse alors qu’aucun signal ne démontre un problème de fertilité.

A lire aussi : Alimentation : comment bien nourrir mon chien ?

L’infertilité chez la femme

D’après les statistiques, environ 33% des problèmes de fertilité sont d’origine féminine. Cette infertilité peut avoir plusieurs causes. Il peut s’agir de problèmes de l’ovulation (non production d’un ovocyte fécondable) mais aussi de problèmes au niveau des trompes de la femme qui sont obstruées ou altérées et qui empêchent l’ovocyte de rencontrer le spermatozoïde.

D’autres causes peuvent provoquer l’infertilité chez la femme parmi lesquelles on trouve des infections génitales provoquées par une maladie transmissible (MST), les séquelles d’une grosses ultra-utérine, les suites d’une intervention chirurgicale ou encore des fibromes, polypes et malformations utérines.

A découvrir également : Voiture: astuces pour un tableau de bord propre et brillant

L’infertilité chez l’homme

Si 33% des problèmes de fertilité proviennent de la femme comme on vient de le dire, les hommes représentent environ 20% des cas d’infertilité masculine (où seuls les hommes sont en cause puisqu’il y a encore environ 40% d’infertilité mixte).

De nombreuses raisons peuvent expliquer ce manque de fertilité chez l’homme et parmi ces différentes raisons, on en trouve tout d’abord certaines qui sont d’origine génétique. Ces raisons s’expliquent par un manque de spermatozoïdes dans le liquide spermatique, trop de spermatozoïdes morts, des spermatozoïdes trop peu mobiles ou encore une absence totale de spermatozoïdes dans le sperme.

Dans ces cas-là, il est préférable de consulter un médecin mais il est bon de savoir que des compléments alimentaires favorisant la fertilité masculine pris pendant quelques mois peuvent avoir un effet bénéfique sur la mobilité des spermatozoïdes.

A côté de ces causes génétiques, il existe des causes externes qui peuvent poser des problèmes de procréation. Voici une liste non-exhaustive des causes qui peuvent diminuer la fertilité masculine de l’homme : la consommation de tabac, d’alcool et de drogues, les infections transmissibles, l’âge du père (puisqu’à partir de 24 ans, la chance de procréer dans l’année diminue de 2% chaque année), les irradiations, la chimiothérapie, l’éjaculation rétrograde, la varicocèle ou encore l’exposition répétée à de très fortes chaleurs.

Dans le cas d’un problème d’infertilité, n’hésitez pas à en parler avec votre médecin qui fera un check-up de votre situation!

Partager.