Les trois approches en travaux de charpentes

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Trois procédés peuvent être utilisés pour des travaux de charpentes. Le bois, le métallique et le béton ont chacun leur qualité.

La charpente en bois

La charpente sert à soutenir le poids du toit. Il est donc un élément très sollicité dans la structure d’une maison. De ses capacités à supporter des centaines de kilos toiture dépendra la stabilité de la maison. La charpente est aussi importante que la fondation. Elle peut être édifiée en trois types de matériels. Il y a la charpente en bois. Elle occupe la majorité des maisons dans le monde. La charpente métallique est aussi utilisée, surtout du côté des immeubles à vocation professionnelle. Comme les hangars, les usines… et enfin, il y a la charpente en béton. Si l’usage professionnel a été l’apanage de ce procédé, les particuliers en usent de plus en plus.

A lire en complément : Comment réaménager une piscine ?

Différents types de bois peuvent être utilisés pour les travaux de charpentes. Son utilisation se fait selon les travaux à faire. Pour les grands travaux, le chêne, le pin sylvestre, l’épicéa, le peuplier… sont assez solides. Ces bois sont utilisés pour concevoir l’ossature principale de la charpente. Pour les renforcements ou les petits détails, il y a le châtaignier, le sapin, le bouleau, le frêne, l’acacia… Mais pour que la charpente en bois soit vraiment solide. Il faut qu’elle soit traitée. Cela le garantira pour les 10 et 20 ans à venir. Le bois est une matière assez délicate. Les petites bêtes et l’humidité peuvent l’affaiblir. Alors, il est nécessaire de faire des contrôles réguliers sur la charpente.

Travaux de charpentes en béton et en métallique

La charpente en béton est de plus en plus utilisée dans tous les domaines de la construction. Depuis toujours, les gros ouvrages ont été les plus friands de cette technique. Mais cela est maintenant en train d’évoluer. Faite en acier laminé, elle peut être très souple. Il est possible de modifier sa forme selon son souhait. Sa résistance est aussi décupler. Ensuite, la charpente métallique est plus légère, donc facile à installer. Son coût aussi est très abordable par rapport à la charpente traditionnelle. Bien qu’elle ne nécessite aucun traitement pour conserver sa solidité, il faut tout même faire attention à sa corrosivité.

A lire en complément : Des meubles adaptés à la chambre de vos enfants

A l’appel de la modernité répond la charpente en béton. Ce procédé s’est aujourd’hui démocratisé dans les travaux de charpentes. Il y a trois genres de béton pour réaliser une charpente. Le béton armé, le béton léger et le béton précontraint. Pour une nouvelle construction, le béton précontraint est le plus conseillé. Il supporte toute la structure avec ses contractions et son poids. Avec le précontraint, il n’y aura jamais de fissure. Le béton léger est un bon isolateur. Pour avoir un excellent rendu énergétique dans une maison, en termes de température et de son, autant l’utiliser. Le prix de la charpente en béton est accessible. En plus, à part des contrôles réguliers, pas besoin de le traiter.

Rénovations obligatoires

Les charpentes doivent toujours être rénovées. Pour le bois, pour le béton et pour le métallique, il n’y a pas d’exception. Au maximum, une rénovation doit se faire tous les 20 ans. Sauf s’il y a des dégâts ou des défauts constatés.

Partager.