L’homosexualité dans le sport: encore un tabou?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

On pourrait croire, en constatant que l’homosexualité est de moins en moins stigmatisée au sein de notre société, que le fait d’être ouvertement gay pour un sportif de haut niveau n’est plus un tabou… Mais ce n’est pas si facile.

Il est important de noter que si le nombre d’athlètes ouvertement homo ayant participé aux Jeux Olympiques de Rio durant l’été 2016 était belle et bien supérieure à celui des dernières éditions, l’homosexualité est toujours un sujet très délicat au sein des différentes fédérations sportives et encore trop de sportifs vivent une double vie, ce qui a parfois des concéquences dévastatrices sur leurs carrières sportives et même leurs vies privées. En effet, comment ne pas souffrir de dépression lorsque l’on vit constament dans la peur d’être mis à jour et de perdre ses sponsors et ses supportaires?

A lire aussi : Internet : Une voie pratique pour devenir millionnaire

Toutefois, de plus en plus de personalités sportives, jeunes et moins jeunes, décident de sortir du placard et de vivre en paix avec leur sexualité, et voici quelques exemples.

Tom daley, un mariage gay en vue

L’un des exemples les plus flagrants est celui du jeune plongeur Britanique Tom Daley. Le jeune homme de seulement 22 ans est déjà un habitué des compétitions internationales et du regard du publique puisqu’il est sur le devant de la scène sportive depuis presque 10 ans. Il est très présent sur les réeaux sociaux et peut se venter d’avoir un compte sur Twitter comptabilisant plus de 2 millions de “followers”. Avec son physique de sportif et son beau sourire, il va sans dire qu’une partie très importante de ses fans sont des (jeunes) filles.

A voir aussi : L'impact de la loi Hamon sur l'assurance auto

Les revenus publicitaires et l’aide financière des sponsors sont aujourd’hui indispensables pour les athlètes et leurs permettent de pouvoir se consacrer à temps plein à leur sport. La peur du coming-out est alors logique de ce point de vue… En effet, dans le cas de Tom Daley par exemple, la pluspart de ses fans (qui sont à l’origine même de l’intérêt des grandes marques pour le sportif) sont des filles qui pour beaucoup d’entre elles rêvent de Tom Daley comme du prince charmant. On peut donc facilement imaginer que si ce dernier leur annoncait qu’il était un mec gay, elles perdraient relativement vite tout intérêt pour lui et iraient crier leur amour ailleurs, en emenant avec elles sponsors et revenus publicitaires!

En ce qui concerne le plongeur Britanique, l’histoire a bien fini puisqu’après avoir déclaré son homosexualité par le biais de sa chaîne youtube en 2014, sa base de fans n’a eu de cesse d’augmenter et il vit aujourd’hui une carrière sportive et une vie privée épanoïsante. En effet, il a récemment remporté une médaille de bronze aux Jeux Olympique de Rio et s’apprète à célébrer son union légale avec son fiancé Dustin Lance Black.

Voici un autre article intéressant sur la thématique gay: http://www.amourhommehomme.com/m_33_faire-une-rencontre-gay-a-rennes-quelques-conseils.html

Des athlètes gays en France?

Si aux Etats-Unis, par exemple, le nombre de sportifs de haut niveau ayant fait leurs coming-out est de plus en plus important, la France reste elle bien à la traine! En effet, quand les Etats-Unis comptabilisent près d’une centaine de personlités sportives homosexuelles, comme Gus Kenworthy (Skieur Olympique), Robbie Rogers (Footballeur de ligue 1), etc … La France n’en compte que quelques uns. Parmi les plus célèbres, on se doit de citer la tenniswoman Amélie Mauresmo. Encore un exemple de personalité qui, après avoir avoué publiquement son homosexualité, a eu une carrière sportive épanouie! Et Amélie est d’ailleurs sortie du placard relativement tôt puisqu’elle a fait part de son homoséxualité aux médias à l’âge de 19 ans après avoir atteint la final de l’Open d’Australie en 1999. La championne est en couple avec sa compagne Pascale depuis maintenant plus de 10 ans. Elles onts acceuilli leurs premier enfant, un fils prénomé Aaron, en 2015 et Amélie a dévoilé il y a quelques mois aux médias qu’elle était à nouveau enceinte!

Bien sûre la tenniswoman n’est pas la seule personalité sportive Française à avoir fait son coming-out. En effet, l’on peut citer la nageuse Mélanie Henique, la handballeuse Alexandre Lacrabère, la thriathlète professionnelle Carole Péon ou encore la basketeuse Elodie Godin. Il est cependant important de noter que très peu d’hommes sportifs Francais, voir aucun, n’ont fait leurs coming-out à ce jour. L’homosexualité masculine dans le sport, un tabou encore très prononcé? C’est en tous cas ce qui semble être la dure réalité dans l’héxagone.

Vous avez apprécié cet article? Découvrez ici notre analyse du débat présidentiel et des idées, pour le moins divergentes, des différents candidats à la présidence sur le sujet brûlant des rétraites et plus généralement des problèmes liés à la tranche de la population Française des plus de 65 ans!

Partager.