L’actualité du monde de l’horreur

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Cette semaine, nous avons pu identifier quelques nouvelles assez intéressantes sur la scène des films d’horreur à l’échelle internationale. Certaines surprennent, d’autres nous en apprennent davantage sur l’industrie et d’autres sont tout simplement consternantes. En voici un bref résumé.

Un film d’horreur… en mathématiques

La France est sous le choc face à une décision d’une rare stupidité de la part d’un professeur de mathématiques du Collège Jean-Baptiste Clément, qui se situe dans le département des Hauts-De-Seine. Comme son cursus était terminé pour l’année, certains de ses élèves auraient recommandé, pour passer le temps, de présenter un film gore bien connu : SAW, où les meurtres sanglants occupent la place la plus importante.

A lire en complément : Comment concilier une vie professionnelle et une vie d’aidant ?

Les parents auraient commencé à soulever un tollé lorsqu’un enfant, revenu chez lui pratiquement traumatisé par ce qu’il avait vu, en aurait glissé un mot à sa mère. La réaction fut assez rapide : l’homme fut suspendu jusqu’à nouvel ordre. Après tout, ce n’était pas pour rien si le film était réservé aux adolescents de plus de 16 ans. On offrit du soutien psychologique aux enfants qui en ressentaient le besoin.

Ça rappelle l’incident d’un film pour adultes qui avait été présenté par erreur durant quelques minutes dans une classe de maternelle!

A lire en complément : Saint-Valentin : Comment connaître son avenir amoureux ?

Saw

Ce petit bonhomme devrait être réservé à un public mature…

 

Une rétrospective sur le cinéma d’horreur

Les amateurs d’Hitchcock et des autres films d’épouvante seront heureux d’apprendre que le blogue Other Voices a publié récemment une rétrospective racontant l’histoire du film d’horreur à travers le monde. L’article liste les tous premiers films (même au temps du cinéma muet!) qui présentaient des scènes gores ou effrayantes et nous amène, main dans la main, jusqu’à l’époque d’aujourd’hui. Il nous apprend également des faits assez surprenants sur ce monde : saviez-vous qu’écouter un film d’épouvante peut vous faire perdre du poids! Pour en savoir plus sur ce fait et sur le reste de l’histoire, rendez-vous au www.othervoices.ca/cinema-horreur.html.

La réussite de The Purge au box-office américain

Chose rare pour un film indépendant, le long-métrage The Purge s’est vraiment démarqué dans les salles de cinéma récemment. À son premier week-end d’exposition, il aurait décroché la rondelette somme de 36 millions de dollars, plus du double de ce prédisaient les analystes!

Il faut dire que le scénario est assez prometteur : au pays de l’Oncle Sam, le gouvernement aurait trouvé une façon bien spéciale de réduire la criminalité et de couper le taux de chômage au sein de la population. Une fois par année, pour une période de douze heures seulement : toute forme de criminalité est autorisée au pays. C’est alors que les pillards, les assassins et tous les autres mécréants du pays en profitent pour laisser sortir leur rage et régler leurs comptes. Alors qu’une famille normale s’apprête à s’enfermer pendant les douze heures afin d’échapper au danger, leur fils fait l’erreur de laisser entrer un homme très recherché dans leur domicile… un groupe décide donc d’attaquer la maison afin de reprendre la cible qui leur est due.

Ça vous donne envie de voir l’œuvre? En France, le film sera présenté à partir du 25 septembre 2013. Patience!

Partager.