Coup de frein pour les parkings privés à l’aéroport de Lyon Saint Exupéry

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les parkings privés sont désormais des installations à la mode dans plusieurs aéroports de France. Situés à l’extérieur de l’aéroport, ils permettent de garer sa voiture dans un endroit sécurisé et respectueux de l’environnement. Depuis quelque temps, les parkings privés connaissaient un réel succès au niveau de l’Aéroport de Lyon. Cependant, un récent arrêté préfectoral les oblige à déposer leurs clients loin des terminaux de départ. Ce qui est un véritable frein à leur activité.

Un succès sans conteste

aéroport Lyon St Exupery

A découvrir également : Un tiers des 6-18 ans sont en souffrance psychologique !

L’offre des parkings privés s’est largement développée autour de l’aéroport Saint Exupéry de Lyon durant ces dernières années. En effet, la plupart des utilisateurs y voyaient un moyen efficace de mettre leur voiture à l’abri tout en bénéficiant de nombreux autres services avantageux tels que le nettoyage de voiture, le contrôle technique et parfois de services de conciergerie. Dans la zone de l’aéroport, ce business est en évolution constante et on compte désormais une douzaine de parkings privés.

Les passagers utilisant ces parkings sont particulièrement satisfaits des services qui y sont proposés. Pour les services de l’aéroport de Lyon, le manque à gagner concernant les parkings situés dans l’aéroport est de 2 millions d’euros, la concurrence des parkings privés étant passée par là. Cependant, l’arrêté préfectoral du 26 novembre 2015 s’attaque à un point essentiel du service rendu par les parkings privés à savoir les navettes qui transportent les clients jusqu’aux terminaux de départ. Ce qui rend du coup le service moins attractif.

Lire également : Combien coûte une traduction assermentée officielle ?

Le contenu de l’arrêté préfectoral

L’arrêté signé par le préfet de Rhône Alpes prévoit l’interdiction pour ces navettes de déposer ou de récupérer des voyageurs utilisant les parkings privés sur les zones de dépose-minute. L’article 14.2.1.1 de l’arrêté stipule que les déposes minutes sont réservées exclusivement aux particuliers. Pour les transporteurs, d’autres stationnements sont prévus. Concernant les solutions de stationnements proposés, l’article 14.6.3 prévoit que navettes des hôtels hors emprise et les véhicules de professionnels exerçant une activité de transport de personnes doivent s’arrêter au niveau du parking Lyon St Exupéry réservé PR4. Le problème, c’est que cette aire de stationnement est située à 10 minutes de marche des terminaux.

Recours devant le tribunal administratif

Réunis en collectif, les exploitants des parkings privés ne comptent pas se laisser faire. En effet, si l’on sait qu’une facturation de 2,99 euros devrait être facturée pour chaque passage de véhicule, ceci pourrait réellement impacter sur les chiffres d’affaires des exploitants de parking privés. Le collectif a alors décidé de porter l’affaire devant le tribunal administratif de Lyon. En attendant la décision de la cour, l’application de cette mesure a été suspendue. Il faut dire que si elle s’applique, elle va constituer un véritable coup de frein à l’activité des parkings privés.

Partager.