Un psychologue pour mon enfant ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Retard scolaire, problèmes de développement, peine de cœur, difficultés familiales ou sociales,… Certains comportements de l’enfant peuvent tracasser les parents, et parfois les pousser à envisager la consultation d’un thérapeute. Si cette idée peut faire peur, consulter un psychologue est souvent très bénéfique pour les enfants.

Il est parfois difficile de savoir si les problèmes de comportement de son enfant sont une passade liée à son âge ou une réelle problématique pour laquelle il faut intervenir.

A lire aussi : Marre de faire des kilomètres à pieds ? Voici quelques alternatives

Psychologue-enfant

Dédramatisez !

Gardez en tête qu’il n’y a rien de grave à consulter un psychologue. Il s’agit d’un passage fréquent chez les adultes, comme chez les enfants. Une thérapie peut réellement aider votre enfant, quelque soit la nature de la situation, et sa gravité.

A découvrir également : Beauté pour la peau noire, la routine parfaite pour l’été

Difficultés scolaires

Certaines situations sont typiquement liées à l’entrée à l’école. On peut percevoir des comportements d’enfants qui n’arrivent pas à quitter leurs parents, qui créent des problèmes avec leur entourage, qui ne savent pas rester concentrés,…

Plus tard, c’est également l’école qui permettra de déceler d’autres problèmes, comme la dyslexie, l’hyperactivité ou la précocité de l’enfant.

A cet âge, l’enfant passe la plupart de son temps à l’école. Ses professeurs, éducateurs,… sont donc les plus compétents pour détecter d’éventuels soucis de comportement. Soyez donc à l’écoute de ces personnes et faites confiance à leur jugement.

Adolescence

Avec l’arrivée de l’adolescence, certains questionnements liés à la découverte de soi et de son identité peuvent survenir : orientation, choix liés à la scolarité, difficultés de communication avec les parents…

Cette période est également celle des premiers amours, qui peuvent causer certains dégâts chez les plus sensibles.

Finalement, l’adolescence est aussi propice aux problèmes plus importants comme l’alcoolisme, les troubles alimentaires, la mutilation,…

Cette liste est longue, variée et loin d’être exhaustive. Les causes et conséquences de ces situations sont propres à chacun, tout comme la profondeur du problème et la faculté à s’en sortir. N’oubliez pas que, même s’il s’agit de votre enfant, vous n’êtes pas toujours la personne la plus apte à intervenir. Tournez-vous plutôt vers un psychologue pour enfant et adolescent, qui est plus qualifié pour vous sortir de cette situation et aider votre enfant.

Partager.