Que s’est-il passé pour qu’une pizza coûte 16 euros à Paris ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Depuis quelque temps, nous avons tous l’impression que la restauration parisienne est en train de connaitre une nouvelle ère. Nous avons surtout une impression de surchauffe qui est assez difficile à assumer pour certains. D’autres soupçonnent le retour aux spécialités françaises, sans doute responsable de cette flambée des prix. Pour exemple, le restaurant Paris Texas, jadis situé rue du Faubourg s’appelle désormais Paris-Paris. Il s’est spécialisé dans le burger et les pizzas grandeur nature. Pas étonnant alors que le prix des pizzas augmente.

L’arrivée en force des HEC de la Pizza

Au niveau du quartier de la Gare de l’Est, on peut dire que la portion du Pizza est largement convoitée. Dès lors, on assiste à l’apparition de nouveaux concepts, de nouvelles niches, mais aussi de nouveaux modes de communication. Le meilleur exemple concernant cette montée en gamme concerne sans doute la Pizza qui coûte aujourd’hui plus de 16 euros dans une nouvelle pizzéria.

Ce qui est presque aussi cher qu’une pizza dans certains restaurants gastronomiques. Bref, le prix de la pizza prend de l’aile et il sera difficile d’envisager une baisse pour les années à venir. Pourtant, certains acteurs du secteur ne croient pas forcément en une mise à niveau de la capitale.

Le phénomène Big Mamma prend de l’ampleur

Avec le phénomène big mama qui prend vachement de l’ampleur, les enseignes se positionnent de plus en plus et le plus grand restaurant d’Europe vient d’ouvrir ses portes à la Station F. La rencontre du monde des startups et de celui de la restauration permet d’illustrer une approche plutôt novatrice, mais sans doute efficace. Le seul inconvénient, contrairement à la pizzeria à proximité, c’est que se sentent rapidement sur le prix des produits mis en vente. Aujourd’hui, l’arrivée de nouveaux acteurs dans le secteur, surtout ceux qui sortent de l’école de commerce et qui veulent en faire une véritable industrie.

Vers la disparition du restaurant basique

Avec la présence de ces sortes de startups de la restauration, on assiste à ce qu’on peut appeler une présence duale de la restauration. Le premier, il est constitué d’une poignée de restaurateurs qui savent vraiment calibrer une offre pour une clientèle urbaine cosmopolite. Leur objectif est surtout de séduire et de faire parler d’eux le plus rapidement possible. Ils misent surtout sur internet, notamment les réseaux sociaux, sur lesquels ils misent beaucoup pour publier de photos de menus alléchants.

Partager.