Quel budget pour la construction de locaux professionnels ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La plupart des activités professionnelles nécessite d’avoir à sa disposition, un local adapté à ses besoins. Découvrez ici tout, sur les coûts de construction d’un bâtiment professionnel ainsi que des éclaircissements sur les aides financières disponibles. 

Coûts moyen de la construction d’un entrepôt

Un entrepôt est un emplacement servant d’abri, de lieu d’entreposage des marchandises en attendant leur vente ou leur expédition. Il peut comprendre une ou plusieurs cellules de stockage. Le mobilier de stockage est adapté à la nature des produits entreposés. On trouvera le plus fréquemment : des palettiers, des étagères, des cantilevers et des mezzanines. On distingue deux modèles de construction pour les entrepôts :

  • La construction en ‘’gris’’ : Pour ce cas toutes les procédures administratives comme l’autorisation de construire ou même les études préparatoires s’opèrent avant la construction.
  • La construction en ‘’blanc’’ : elle s'applique aux locaux utilisés spécifiquement pour la vente ou la location. Le début des travaux est effectué avant la vente ou la location du bâtiment.

Pour une construction d’entrepôt le prix minimal se situe entre 350 et 450 euros le m2 hors taxe. Pour cela, vous devez contacter un constructeur de locaux professionnel.

Les différents facteurs influençant le tarif

Voici les points essentiels à retenir pour la construction de votre local :

  • L’architecture et les matériaux nécessaires peuvent être coûteux et représentent environ 40% du budget.
  • Le tarif du bâtiment dépend de sa proximité par rapport à la ville
  • Garder 10% des fonds pour les imprévus
  • Réserver 50% du budget pour la main d’œuvre et les consommables 

Comment financer son projet de construction ?

Pour financer la construction d'un entrepôt, il est nécessaire de parvenir à se faire accorder un prêt bancaire à long ou court terme. Les entreprises qui souhaitent entamer des travaux de construction pour un bâtiment à usage professionnel peuvent être dispensées du paiement de la taxe foncière pendant les deux années qui suivent la fin des travaux. Pour bénéficier de cette opportunité si pratique, il faudra déposer une demande au centre des impôts du lieu d'implantation du local et ensuite déclarer cette nouvelle construction dans les 3 mois suivant la fin des travaux. La durée d'amortissement du coût de construction est aussi un facteur à ne surtout pas négliger. Si la nouvelle construction se trouve en Zone de Revitalisation Rurale (ZRR) ou en Zone de Redynamisation Urbaine (ZRU) et de plus appartient à une PME, un amortissement exceptionnel pourrait être obtenu. 

Partager.