Le traitement de l’humidité : une affaire de diagnostic

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les raisons pouvant expliquer que de l’humidité se propage dans une habitation sont assez nombreuses puisque cette dernière peut provenir d’une erreur lors de la construction, d’une malfaçon ou, plus simplement, de l’âge avancé de la maison. Dans tous les cas, il s’agira préalablement d’établir un diagnostic précis du problème avant d’essayer de le traiter.

humidite-mur-maisonSi les raisons de l’apparition de l’humidité dans la maison peuvent être diverses, il existe également différents types d’humidité parmi lesquels on notera l’humidité ascensionnelle, l’humidité des murs enterrés ou encore les problèmes de mérule ou de moisissures.

A lire également : Combattre les idées reçues à propos de l'ossature bois !

Bien évidemment, chaque problème engendre des traitements spécifiques et c’est pour cette raison qu’il est essentiel d’insister sur l’importance d’établir un diagnostic précis et fiable avant de procéder à des traitements quelconques.

Faire appel à des professionnels pour un diagnostic précis

Pour les novices, il est presque impossible de faire la différence entre l’humidité ascensionnelle et l’humidité des murs enterrés car les symptômes sont quasiment identiques. Malheureusement, le traitement diffère selon le type d’humidité et c’est pour cette raison précise qu’il faut être certain d’établir un bon diagnostic.

A lire également : 3 raisons de contacter un artisan pour votre maison

Pour mener à bien cette étape de la procédure, il est vivement conseillé de faire appel à des professionnels qui parviendront à diagnostiquer précisément le problème d’humidité auquel est confrontée l’habitation.

La preuve par l’exemple

On le disait plus haut dans cet article, les symptômes de l’humidité ascensionnelle et de l’humidité des murs enterrés sont quasiment identiques. Voici les principaux :

  • Cloques qui apparaissent sur les murs
  • Papier peint qui se décolle
  • Apparition de tâches d’humidité en bas des murs
  • Plinthes qui se décollent
  • Apparition de salpêtre
  • Une humidité permanente règne dans les pièces de vie de la maison

Mais si les symptômes sont identiques, on ne traitera pas les deux problèmes de la même manière. L’expérience est donc un facteur déterminant pour diagnostiquer le bon problème et, ensuite, appliquer le traitement ad hoc.

Partager.