Comment choisir son praticien en Reiki ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La pratique d’origine japonaise qu’est le reiki permettrait de consumer les nœuds énergétiques grâce à une méthode d’imposition des mains. Elle est de plus en plus connue dans plusieurs pays comme la France, mais il n’est pas facile de trouver un bon praticien. Voici quelques critères pour choisir un bon professionnel de Reiki.

Tenir compte de son parcours

Pour choisir un praticien, il faut se renseigner sur son parcours professionnel. Tout d’abord, il faut avoir une idée sur l’école où le praticien a été formé. S’il s’agit d’une formation avec des certifications officielles, vous avez affaire à un praticien de renom, car les reconnaissances jugent de la qualité d’un procédé.

A découvrir également : Que faire de ses vieilles radiographies ?

Le praticien doit pouvoir démontrer avoir achevé son cursus. C’est le rôle d’un certificat de fin de formation que l’école de formation établit. Ou bien faut-il pouvoir afficher l’attestation délivrée par l’organisme et approuvant l’acquisition des savoirs du cursus. De même, les formateurs qui agissent au sein de l’école de formation doivent être autoproclamés.

Ils doivent être validés en matière de pédagogie d’enseignement ou sur leur pratique. Assurez-vous que le maître-enseignant fasse partie d’une fédération de Reiki comme les praticiens que vous trouverez sur http://www.lafederationdereiki.org. Il doit pouvoir montrer sa lignée c’est-à-dire la succession d’enseignant à élève depuis Mikao Usui.

A découvrir également : Qu’est-ce que la luxopuncture ?

Plus la source est fiable, plus les probabilités d’opter pour un praticien compétent sont nombreuses.

Sa supervision professionnelle

Le maître-enseignant doit être sous supervision professionnelle continue. Cependant, vous devez le questionner sur la nature de cette dernière, mais aussi lui demander par qui cette supervision est délivrée. Rassurez-vous également que le professionnel est en mesure de le prouver.

Son expérience professionnelle

Choisir un praticien selon son expérience vient enrichir son parcours de formation, de même que sa supervision. Ce sont ces trois critères qui valident en effet les compétences du praticien. L’expérience est encore plus importante quand il est question d’une pratique de thérapie, par exemple la Reikiologie.

Pour le Reiki, c’est la base de la présence d’une authentification de personne venant attester l’expérience du professionnel. Cette authentification est menée par une association internationale indépendante reconnue par l’État. Évidemment, l’expérience simplifiera l’aisance du praticien dans la pratique de ses méditations pendant les séances de même que la fluidité de la communication avec le client.

En revanche, pour une pratique non thérapeutique, par exemple la Relaxologie de pleine conscience, l’organisme considère cela comme un plus et non une nécessité.

Les tarifs pratiqués

Les tarifs doivent normalement être affichés d’avance par le spécialiste, au su et au vu de tout le monde. Par exemple, en Reiki et en Reikiologie, les coûts d’une séance d’une heure varient entre 50 et 80 euros selon le domaine des praticiens. Pour deux heures, ces coûts sont entre 100 et 150 euros.

Faire le choix d’un praticien Reiki est plus simple lorsque vous respectez ces critères de sélection.

Partager.