Comment se caractérise le stress chronique et comment le surpasser ?

0

Les effets du stress sur notre organisme

Le stress est non seulement désagréable à supporter, mais il peut aussi être très néfaste. Bien que tout le monde sache qu’il a des effets indésirables sur le corps, peu d’entre nous savent à quel point il peut être destructeur. Le premier stress, appelé stress aigu, est passager. Il se manifeste lorsque vous êtes face à un événement anxiogène ou dangereux et son but est de vous protéger. Pour ce faire, le cœur s’accélère, la respiration est saccadée, les nausées peuvent surgir et les muscles se raidissent. Lorsque le corps commence à transpirer c’est qu’il essaye de faire face à une menace et de réveiller le corps pour qu’il soit prêt à affronter une situation difficile. Une fois le danger écarté, votre corps comprend qu’il peut se mettre au repos et commence à se relâcher : les muscles se détendent, la peau s’élargit, la température du corps retourne à la normale, vos poumons respirent à nouveau et votre cœur bat à un rythme régulier. Par contre, si ce stress survient de façon quotidienne, et que vous ressentez ses effets négatifs quasiment tous les jours dans votre quotidien, c’est que votre stress devient chronique. Il s’agit alors d’une pathologie désastreuse qui peut dégrader votre santé à vitesse grand V.

Le stress chronique : un danger pour le corps

Le stress chronique n’agit pas seulement sur notre système nerveux, mais il impacte également le fonctionnement de tout notre corps entier. Il agit sur la plupart des organes vitaux de manière invasive et se répercute sur tout un lot de phénomènes indirects comme : – la prise de poids : le manque de temps et les problèmes qui tournent dans notre tête nous empêchent de nous concentrer sur le contenu de notre assiette souvent avalée d’une traite sans réel attention sur le goût ou la quantité de légumes qu’elle devrait contenir – le système reproductif : chez les femmes, le stress chronique peut avoir un impact direct sur le cycle menstruel (règles irrégulières ou douloureuses et ménopause difficile). Chez les hommes, le stress chronique augmente les problèmes d’érections et la diminution de production de spermatozoïdes est flagrante. Il en va de même pour la libido qui n’est plus au rendez-vous après des journées stressantes et des nuits sans sommeil à imaginer les pires situations futures. – le manque de sommeil : lorsque notre corps a subi beaucoup de stress durant la journée, il est difficile d’anticiper la journée suivante sans imaginer de scènes douloureuses ou anxiogènes. Le sommeil s’en voit percuté de plein fouet : cauchemars, délires, terreurs nocturnes ou insomnies peuvent une fois de plus faire gonfler le phénomène et vous rendre encore moins objectifs que d’habitude face à votre situation professionnelle ou familiale. – la perte de mémoire : le sommeil joue un rôle déterminant pour la mémoire: c’est la nuit que notre cerveau capitalise toutes les informations reçues le jour et les trie de telle façon à ce que notre corps soit protégé des futures situations stressantes. Or, si le corps ne se repose pas, l’esprit ne le fait pas non plus et les capacités cognitives s’en voient diminuées. Dans le cerveau, le processus de mémorisation est géré par l’hippocampe. Or le stress oblige le cortisol à éliminer les cellules nerveuses et par là même, nous perdons en cellules cognitives et donc, en concentration.

Que faire pour lutter contre le stress ?

Puisque nous passons la majorité de notre temps au travail, il faut avouer que c’est le lieu où toutes les émotions fortes sont combinées : pressions de la direction, chiffres de rentabilité à atteindre, objectifs annuels à cibler, prise en charge d’une équipe pas toujours performante, rapports à remettre, réunions et prises de parole, bref, les situations stressantes sont nombreuses et si elles ne sont pas bien anticipées ou gérées, elles peuvent même influencer sur votre vie privée au point où vous n’êtes plus capable de décompresser une fois rentré à la maison. Il est donc plus que nécessaire de prendre le temps non seulement de s’aérer l’esprit, de sortir, de passer du bon temps avec sa famille ou de partir en voyage. Mais il est également nécessaire de savoir outrepasser les coups durs en gardant le sourire. En effet, cette arme qui a déjà fait ses preuves de nombreuses fois, est un antidépresseur assuré. Rire et sourire, ne serait-ce qu’à un seul de vos collègues, vous permet de relâcher la pression voire d’envisager un avenir meilleur. Si vous vous sentez bien au travail, grâce à des actions collectives ou des organisations de sorties en groupe pour renforcer le team building en entreprise par exemple, cela pourra vous redonner et le sommeil, et l’envie de vous lever le matin. Lorsque vous riez lors de team building original ou créatif, c’est tout votre corps qui se détend, vos muscles qui se relâchent, votre cerveau qui libère des endorphines et de la dopamine, et vous qui bénéficiez, en un seul fou rire, des avantages d’environ une demi-heure de cours de relaxation en salle.

Share.

Comments are closed.

Powered by themekiller.com