La fabrication additive pour soutenir le dynamisme des industriels

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La fabrication additive est un procédé technologique révolutionnaire qui permet de concevoir, d’assembler et de solidifier une pièce. Très apprécié pour son efficacité, le procédé a complètement bouleversé l’univers de l’usinage et de la fabrication de prototype.

Démultiplier les performances des grosses industries

La fabrication additive permet d’utiliser un chapelet de matériaux (métal, plastique, résine, ABS, etc.) pour concevoir des pièces industrielles de qualité. Celles-ci sont imprimées par ajouts successifs de couches de matière. À partir de la modélisation de pièces sur ordinateur, il est possible de créer des objets prêts à l’emploi.

Cette technologie se différencie des autres procédés d’usinage grâce à sa flexibilité et son évolutivité. À destination des entreprises, des solutions sur mesure de fabrication additive sont continuellement développées pour répondre aux exigences du moment. Que l’on soit dans le secteur de l’aéronautique, de l’automobile, de l’énergie ou des transports, etc., l’impression 3D permet aujourd’hui de produire les pièces en grande quantité.

Ce procédé pour le moins révolutionnaire a très vite conquis les grandes industries. Pour cause, la fabrication additive permet dans certains cas de réduire de 30% du prix de revient par pièce. Pour les entreprises, c’est un atout décisif pour réaliser des économies et investir dans d’autres projets. 

Être plus compétitif grâce à la fabrication additive

Avec ce procédé, il est possible de réduire considérablement le délai de fabrication des pièces. Il est désormais possible de fabriquer les pièces en deux fois moins de temps. De cette façon, les entreprises peuvent tester plus rapidement leurs nouveaux produits avant leur commercialisation. Les industriels s’intéressent particulièrement à la fabrication additive, car elle permet de concevoir des pièces aux géométries complexes, même dans de grandes dimensions.

En plus de sa rapidité (jusqu’à 250 cm3/h) et de son aspect économique, cette nouvelle technique de fabrication de prototypes est surtout prisée pour sa précision. Mais aussi pour la qualité élevée des pièces produites. Chaque pièce est fabriquée en utilisant la quantité optimale de matériau. Le procédé étant direct, il n’y a aucun besoin de recourir à des moules. 

Partager.