Sevrage tabagique : la cigarette électronique est-elle vraiment efficace ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon les spécialistes, la cigarette électronique ou e-cigarette serait moins dangereuse pour la santé qu’une cigarette classique. En effet, il est préférable de vapoter au lieu de fumer. Vous pouvez ainsi dire adieu aux problèmes de toux et aux maux de gorge dus à la cigarette. Il est également prouvé que les anciens fumeurs ont vu leur capacité respiratoire améliorée après être passés à la vape. Aussi, il est plus facile de diminuer sa consommation de nicotine en utilisant une cigarette électronique. Mais, cet appareil est-il vraiment efficace pour arrêter définitivement de fumer ? Comment ça marche et comment le choisir ? Revue de détail sur la cigarette électronique.

Fonctionnement d’une cigarette électronique

L’e-cigarette est réputée pour être moins nocive que le tabac qui favorise l’apparition de cancer. Toutefois, peu savent comment elle fonctionne. Il s’agit d’un petit dispositif fonctionnant avec une batterie permettant de vapoter. L’utilisateur aspire donc de la vapeur au lieu d’une fumée liée à une combustion d’éléments. Contrairement à une cigarette, la vapeur produite par la cigarette électronique n’est pas effectivement pas obtenue par combustion. Celle-ci s’obtient par chauffage d’un liquide appelé e-liquide.

A lire aussi : Comment perdre du poids grâce à l'hypnose ?

cigarette électronique

Une e-cigarette contient les éléments suivants :

A lire aussi : Le métier d’aide-soignant : parcours et conseils pour y parvenir

  • Un atomiseur muni d’un fil qui chauffe ;
  • Une batterie : elle fournit l’énergie nécessaire pour chauffer la résistance contenue dans l’appareil. Le voltage de l’e-cigarette détermine sa puissance. Plus celui-ci est élevé, plus la cigarette électronique produit de la vapeur et de la nicotine.
  • Une cartouche contenant le réservoir d’e-liquide ;
  • Un embout qu’on appelle drip tip.

Le flacon d’e-liquide peut être changé à souhait. Il est d’ailleurs possible de choisir son e liquide dans une large gamme d’arômes naturels et artificiels (fruité, mentholé, gourmand, classique, etc.).

Le fonctionnement d’une cigarette électronique est assez simple. Quand vous appuyez sur le bouton, la batterie fournit de l’électricité à la résistance. Cette dernière chauffe l’e-liquide contenu dans le clearomiseur (partie contenant la résistance et le réservoir d’e-liquide) qui dégage de la vapeur. L’e-liquide vaporisé se transforme en vapeur similaire à une fumée de cigarette classique. Cela permet au fumeur de ressentir les mêmes sensations que lorsqu’ils fument une cigarette à base de tabac.

Comment l’utiliser pour arrêter de fumer ?

La cigarette électronique figure parmi les solutions les plus prisées par les fumeurs pour arrêter de fumer. Elle fait également partie des solutions les plus efficaces pour un sevrage tabagique progressif réussi et éviter les risques de récidive. Pour commencer à l’utiliser, vous n’avez pas besoin d’arrêter de fumer. Pendant le premier mois, prenez le temps de choisir la cigarette électronique, l’e-liquide et l’arôme qui vous conviennent. En effet, certains fumeurs replongent dans la cigarette parce qu’ils n’ont pas trouvé le liquide qui correspond à leurs goûts et leurs attentes.

Pour débuter, optez pour un kit comprenant 2 cigarettes électroniques complètes. Certaines cigarettes électroniques sont adaptées pour les débutants. Si vous fumez moins de cinq cigarettes par jour, optez pour des modèles plus petits.

Pour choisir le bon e-liquide, vous devez tenir compte des critères suivants : le taux de nicotine, l’arôme et le taux de propylène glycol et de glycérine végétale. Le bon e-liquide est celui qui vous procure les meilleures sensations. Si vous ressentez les symptômes de sevrage, c’est-à-dire une envie intense de fumer, impatience, anxiété, difficulté à se concentrer, insomnie, sauts d’humeur, irritabilité, etc., sachez que vous n’avez pas choisi le bon liquide et le bon dosage. Il ne faut pas hésiter à tester plusieurs dosages selon les tabacologues. Il en est de même pour les arômes, bien qu’il ne soit pas facile de faire son choix parmi les nombreuses variétés disponibles.

Le choix de la concentration de propylène glycol et de glycérine végétale doit également se faire en fonction de votre goût, de la sensation souhaitée et de la densité de vapeur qui vous convient. Après un mois d’essai, vous devriez ressentir moins l’envie de fumer. Il est donc conseillé de délaisser complètement la cigarette au profit de l’e-cigarette après ce délai.

Sachez qu’il n’est pas nécessaire de diminuer le taux de nicotine de l’e-cigarette pour réussir son sevrage tabagique traditionnel. Vous pouvez même tester un dosage de nicotine plus élevé si vous n’êtes pas satisfait des sensations que vous procure votre cigarette électronique. En outre, le fait de poursuivre le vapotage une fois que vous avez réussi votre sevrage tabagique ne pose particulièrement pas de problème.

Les règles à respecter pour réussir son sevrage tabagique avec une e-cigarette

Pour réussir à arrêter le tabac, il faut en premier lieu que vous choisissiez le bon modèle d’e-cigarette. N’oubliez pas de préciser que vous êtes un débutant lorsque vous ferez votre achat. Si vous êtes un gros fumeur, n’hésitez pas à associer l’e-cigarette avec des substituts nicotiniques tels que les patchs, les gommes et les comprimés.

Une fois que vous avez trouvé le bon modèle d’e-cigarette, le bon liquide et le bon dosage de nicotine, évitez de combiner e-cigarette et cigarette. En effet, le but est de devenir vapoteur exclusif et de rester un an sans tabac.

e liquide cigarette électronique

Il est également très important de connaître ses besoins en nicotine. En effet, un sous-dosage vous expose à un risque de rechute. Les tabacologues préconisent d’ailleurs de commencer l’essai du vapotage avec une concentration adaptée à votre consommation de tabac. Vous devrez ensuite baisser la dose de nicotine progressivement suivant votre rythme. Veillez à ne pas baisser trop vite, car vous risquez de ressentir les symptômes et de rechuter.

Par ailleurs, pensez à prévoir des solutions de secours pour éviter d’acheter des cigarettes en cas de problème de recharge. Il existe des cigarettes électroniques jetables que vous pouvez garder sur vous en toutes circonstances.

La cigarette électronique et la législation

Si quelques États américains comme New York et Michigan ont interdit la commercialisation de la cigarette électronique, la vente est encore libre en France. Toutefois, son utilisation est encadrée par la loi depuis 2017 vu le nombre grandissant de vapoteurs. Il est, en effet, interdit de vapoter au travail, dans les établissements scolaires et dans les transports en commun.

Partager.