Stéphane Demazure vous emmène en Corse

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’été et la chaleur sont là depuis officiellement une semaine, et sont propices à la baignade et promenades en tout genre. Cela tombe bien, la Corse est un des lieux français qui propose ces deux grandes activités, rappelle Stéphane Demazure. Très prisée tout au long de l’année, surtout en été, celle que l’on appelle l’Ile de Beauté va maintenant vous être présentée plus en détails.

La géographie de la Corse en quelques lignes

Cette île méditerranéenne regorge de paysages variés et sublimes, ce qui en fait tout son charme.

La Corse s’est formée il y a environ 250 millions d’années via le soulèvement d’une colonne en granit du côté ouest. Il y a environ 50 millions d’années, des roches sédimentaires ont été pressées contre ce granit, formant les schistes du côté est. C’est l’île la plus montagneuse de la Méditerranée, parfois qualifiée de “montagne dans la mer”.

C’est aussi la quatrième plus grande île de la Méditerranée, après la Sicile, la Sardaigne et Chypre.

Les montagnes constituent les deux tiers de l’île, formant une seule chaîne. Les forêts représentent 20% de l’île.

Sur une superficie totale de 8 680 km2, environ 3 500 km2 sont consacrés aux réserves naturelles (Parc naturel régional de Corse), principalement à l’intérieur de la Corse, où se trouve le GR20, l’un des sentiers de randonnée les plus remarquables d’Europe.

L’île de beauté se situe à 90 kilomètres de la Toscane et à 450 km de la magnifique ville de Naples en en Italie et à 170 kilomètres de la Côte d’Azur en France. Elle est séparée de la Sardaigne au sud par le détroit de Bonifacio, d’une largeur minimale de 11 kilomètres.

En termes de climat, selon le système de classification climatique de Köppen, les régions côtières sont caractérisées par un climat méditerranéen chaud et estival. Si l’on se rend plus à l’intérieur des terres, on trouve le plus souvent un climat méditerranéen chaud et estival. Aux endroits les plus élevés, on trouve de petites zones avec un climat subarctique  et , plus rarement, le climat méditerranéen froid-été .

La station de Sari-Solenzara enregistre les températures les plus élevées toute l’année en France métropolitaine avec une moyenne annuelle de 16,41 °C sur la période 1981-2010. Enfin, à titre indicatif, les heures d’ensoleillement étaient de 2715 h sur la période 2008-2016.

Ajaccio, commune principale présentée par Stéphane Demazure

Ajaccio possède toutes les attractions nécessaires pour vous charmer. Mer, montagnes et centre- ville, rien ne vous empêchera de tomber sous son charme.

Une visite à Ajaccio a de quoi satisfaire tous les touristes : qu’ils soient curieux d’histoire et d’exploration, qu’ils préfèrent les sensations fortes et les excursions, ou qu’il y en ait pour se détendre sur la plage ou se promener sur la montagne, il y en a pour tous les goûts. Tout est possible ici, et la joie de vivre de la ville invite à la détente et à l’évasion. La vieille ville se voit mieux à pied, en déambulant dans les rues, en regardant les maisons colorées, son port de pêche et ses terrasses animées. En ce qui concerne l’histoire, il serait difficile de manquer Napoléon qui est, dans une certaine mesure, l’enfant du pays. Vous pourrez admirer le monument à sa gloire sur la place d’Austerlitz, visiter la Maison Bonaparte, dans laquelle la famille a vécu depuis la fin du XVIIe siècle, et le Musée d’histoire de la Corse, pour mieux connaître l’île.

Le tourisme à Ajaccio permet l’accès à plusieurs plages, et soyez assurés : il y en a plus d’une vingtaine autour du golfe de la ville. Il y en a même un dans le centre-ville, près de la Citadelle. Vous pouvez même choisir de vous éloigner de tout cela et d’explorer les plages de la côte des Îles Sanguinaires, où le coucher de soleil est somptueux.

Par ailleurs, la ville d’Ajaccio recèle de nombreux trésors et, parmi eux, la pointe de la Parata considérée ” Grand Site de France ” depuis le 9 mars 2017. Aujourd’hui, le site de Parata et sa tour génoise font partie d’un vaste espace protégé, servant de figure de proue à l’extrémité de la ville.

Ce lieu, d’une beauté à couper le souffle et d’une nature emblématique, ainsi que son caractère environnemental exceptionnel, charme les Corses et les visiteurs, pour un site unique. Le patrimoine architectural et l’histoire du site sont tout aussi riches.

En effet, la Tour Parata, avec sa situation géographique et sa facilité d’accès, fait certainement partie de toutes les autres tours insulaires génoises qui jouissent d’une reconnaissance significative.  Elle n’est située qu’à quelques kilomètres de la ville impériale et reste clairement visible de la terre et de la mer. En outre, elle offre un panorama époustouflant sur les splendides Îles Sanguinaires. Une visite de la Tour Parata est indispensable pour tous ceux qui souhaitent découvrir toutes les merveilles d’Ajaccio.

Enfin, pour les amoureux de la nature, la faune et la flore du Grand Site de Parata sont extrêmement riches et variés : oiseaux, animaux marins et une pléthore de plantes herbacées endémiques s’y sont établis.

Pour découvrir le splendide panorama des Iles Sanguinaires révélé par le site Parata, il existe de nombreux vols directs depuis Marseille, Nice Lyon, Paris-Orly et Toulouse tout au long de l’année.

D’autres lieux en Corse à découvrir également

Si l’on s’est concentré sur Ajaccio qui offre certes de nombreuses activités pour tous les âges et tous les goûts, sachez que la Corse elle-même est une île très polyvalente. En effet, Calvi est également une ville à visiter sur l’île. Située au nord-est de l’île (tandis qu’Ajaccio se situe au sud), elle représente l’une des deux agglomérations de Balagne, région de Haute-Corse. La ville de Calvi bénéficie d’un climat particulièrement propice aux balades et baignades en mer avec une température annuelle moyenne de quasiment 16°C.  Calvi est particulièrement remarquable par un climat doux, plusieurs plages de sable, la chaîne de montagnes parmi les plus hautes de Corse une magnifique citadelle fruit d’un passé historique important ainsi que ses plusieurs ports et son aéroport international.

Enfin, Stéphane Demazure va aborder une autre ville incontournable de Corse, située cette fois-ci tout au nord de l’île. Il s’agit de Bastia seconde ville la plus peuplée de Corse après Ajaccio évoquée précédemment. Développée le long d’une façade maritime, la ville de Bastia compte trois grands ports, de nombreux quartiers (Lupino, Montesoro, Erbajolo…) et un patrimoine historique exceptionnel. Vous pourrez par exemple y visiter l’Eglise Saint Jean Baptiste, la Citadella, le Square Saint Nicolas ou encore la distillerie LN Mattei ou le Musée de la ville, restauration d’une ancienne bâtisse et surplombant la ville.

Enfin, de nombreux autres endroits Corse sont à visiter selon votre durée et lieu de séjour et bien sûr vos préférences ! Les falaises de Bonifacio, les vignobles à côté de Saint Florent, la grande paroi (appelée aiguille) de Bavella, les gorges de la Restonica, Corte, capitale historique de la Corse dominée par les montagnes etc.

Partager.