Filmage : les robots automatiques pour maintenir la cadence

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans une industrie de grande envergure, garder le rythme de production peut parfois s’avérer compliqué. S’équiper de machines et de robots comme une filmeuse est le plus souvent nécessaire. Cet équipement est conçu pour assurer le conditionnement des palettes et optimiser la productivité de l’entreprise. En effet, ce système garantit la stabilité et la protection des marchandises, tout en préservant la santé des agents dans les entrepôts. Il existe toutefois de nombreux modèles de robots, avec des caractéristiques différentes.

Qu’est-ce qu’une filmeuse ?

La filmeuse, ou banderoleuse est un appareil servant à appliquer du film plastique protecteur et très fin autour d’une palette. Habituellement utilisé dans les industries à forte production, ce robot automatique de filmage fait office de véritable assistant auprès des techniciens chargés d’emballer des marchandises. En effet, le conditionnement manuel des produits par ces derniers ne suffit plus pour maintenir la cadence. De ce fait, la pose du film protecteur doit se faire de manière plus rapide. C’est là qu’entre en scène la filmeuse.

A voir aussi : Pourquoi faire appel à une agence de traduction ?

Cette machine est disponible sous différents modèles : automatique, semi-automatique, à plateau tournant ou à bras tournant. Il faut savoir que la banderoleuse semi-automatique est en mesure de filmer une trentaine de palettes par heure. Le modèle automatique peut assurer le filmage d’une soixantaine de palettes à l’heure. Grâce à ce robot, les produits transportés ou stockés ne sont pas endommagés et restent bien compacts.

robot filmage emballage filmeuse banderoleuse palette

A lire également : L’essentiel à savoir pour devenir chargé de mission environnement

Quel est l’intérêt de s’équiper d’une banderoleuse ?

Outre l’augmentation de la cadence de palettisation, la filmeuse présente d’autres avantages importants pour l’entreprise et pour ses employés. Cette machine permet notamment de réduire les arrêts maladie des ouvriers souffrant de TMS (Troubles Musculo-Squelettiques). Cette maladie est due à la répétition des mêmes gestes qui, au final, provoquent des dommages au niveau des muscles et des os des manutentionnaires.

L’utilisation d’une banderoleuse permet par ailleurs aux entreprises employant moins de 50 opérateurs de bénéficier d’une AFS « Filmeuse+ » (Aide Financière Simplifiée « Filmeuse+ »). Il s’agit d’une aide en lien avec la lutte contre les TMS au sein d’une industrie. Elle peut aller jusqu’à 50 % du montant de l’investissement sur la filmeuse. Néanmoins, cette aide ne couvre pas tous les modèles de filmeuses disponibles sur le marché.

La filmeuse permet également de réaliser des économies non négligeables sur le coût des bobines de film. En effet, avec un film étirable bien choisi et un réglage ciblé des paramètres de la filmeuse, cette machine optimise le filmage pour minimiser les coûts. Pour cela, elle étire au maximum le film, mais sans le déchirer. Notez que 800 g de film par palette sont nécessaire si le filmage est effectué manuellement, contre seulement 120 g si vous recourez à une filmeuse.

Enfin, le fait d’utiliser une banderoleuse permet de gagner du temps, car la machine suivra sans peine la cadence de palettisation. Ainsi, l’entreprise augmentera sa productivité et assurera la sécurité de ses marchandises. La banderoleuse est de ce fait indispensable pour développer vos activités de manière significative.

Afin d’assurer l’emballage de vos produits pour qu’ils restent intacts lors de leur transport ou de leur stockage, l’utilisation d’un robot est incontournable. La filmeuse ou la banderoleuse s’inscrit comme la machine idéale pour assurer un rythme de palettisation élevé. Elle permet également de bénéficier de divers avantages dans le but de vous assurer un ROI (retour sur investissement) particulièrement intéressant.

Partager.