L’huile de CBD : est-elle légale en France ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Ces dernières années, le CBD est très utilisé en France, et ce, pour de multiples raisons. De nombreux produits dérivés ont donc envahi le marché avec plusieurs spécifications. Parmi ces produits, l’on retrouve l’huile de CBD qui tout comme le CBD à la base est soumise à certaines restrictions. Si vous vous demandez si l’huile de CBD est légale en France, voici ce qu’il en est.

L’huile de CBD : légale à moins de 0,2 % de THC

Dans plusieurs pays, la consommation de CBD est légale sous certaines conditions. Il en est alors de même pour la consommation d’huile CBD France. Cette dernière est issue des graines de chanvre qui à la base, contiennent des molécules de CBD et de THC. Naturellement, après extraction, la molécule de THC peut se retrouver dans l’huile. En effet, c’est la teneur en THC qui peut rendre l’huile de CBD illégale.

A voir aussi : Comment mettre les appareils auditifs ?

Cette molécule contrairement au CBD présente des effets psychoactifs induisant donc à une dépendance. Elle est capable de modifier votre perception de votre environnement et d’agir négativement sur votre système neuronal. Pour des raisons de sécurité, la loi interdit la commercialisation et l’utilisation de l’huile de CBD avec une teneur supérieure à 0,2 %.

Par ailleurs, avec une faible teneur (inférieur à 0,2 %) en THC, l’huile de CBD reste légale sur toute l’étendue du territoire Français. Certaines variétés de chanvre contiennent très peu de THC. Leur culture est alors encouragée afin de respecter les normes.

Lire également : Pourquoi assurer temporairement une voiture ?

Dans les cas où les producteurs ont sous la main des variétés trop riches en THC, il existe des techniques d’extraction. Celles-ci permettent de réduire considérablement la teneur de cette molécule et donc de rendre la commercialisation de ses variétés légale.

Huiles contenant plus de 0,2 % de THC : utilisation possible, mais attention !

Comme vous l’aurez compris, les huiles de CBD contenant plus de 0,2 % de THC sont illégales. Cependant, elles peuvent uniquement être utilisées pour des fins médicales. À l’instar de ces huiles à fortes teneurs en THC, les autres produits dérivés de la même catégorie sont soumis à une règlementation stricte en France. En possession d’une huile de CBD à teneur supérieure à celle indiquée par la norme, vous risquez une amende de 200 euros.

Quoiqu’elles soient autorisées pour usage médical, ces huiles à fortes teneurs de THC ne peuvent pas être utilisées sans contrôle. Leur utilisation doit donc être effectuée dans un centre médical agréé. Les commerçants n’ont également pas le droit de vanter les mérites du CBD même s’il contient une teneur légale de THC. Il n’y a que les pharmaciens qui en ont le droit. Ce sont les seuls habilités à informer les consommateurs sur les effets thérapeutiques du CBD.

En somme, l’huile de CBD est légale en France à condition qu’elle respecte la teneur maximum en THC indiquée par la loi qui est de 0,2 %. Toute huile ayant une teneur supérieure à la valeur mentionnée ci-dessus est illégale. Alors, avant de l’acheter prenez le temps de bien vérifier son taux de THC.

Voilà donc l’essentiel à retenir, en ce qui concerne la légalité du cannabidiol (CBD) en France.

Partager.