Les occupations préférées dens gens dans les transports

0

On y passe du temps, dans les transports, beaucoup de temps… Et pour ne pas en perdre trop, nous sommes nombreux à ne pas nous contenter de regarder le paysage défiler. Alors, si vous deviez établir un top 3 des activités les plus répandues dans les transports, quel serait-il ?

N° 1 sur le podium : la musique

D'après un sondage réalisé par Moovit, société  israélienne développant une application pour faciliter les voyages du quotidien, 38% des personnes interrogées déclarent écouter de la musique pendant leurs trajets. Cette dernière présente l'avantage de pouvoir “isoler” au milieu de la foule, de rester dans son monde ou d'atténuer un peu les conversations parfois bruyantes des autres passagers. Chacun sort son téléphone et y va de son style : écouteurs avec fil, gros casque coloré ou encore des écouteurs bluetooth ponctuent les wagons de leur présence muette. Muette ? Pas toujours ! Certaines personnes semblent avoir oublié qu'elles n'étaient pas seules, et que leurs voisins n'avaient pas forcément envie de profiter de leur musique… Sur certains forums, il n'est pas rare de lire des messages dénonçant le sans-gêne de certains, qui balancent leur musique à fond dans le tram dès 7h du matin… Là, les réactions divergent. Il y a ceux qui répondent au feu par le feu : musique à fond pour riposter, ceux qui n'osent rien dire, et ceux qui en profitent pour découvrir des morceaux et élargir leur culture musicale. 

La 2e place revient à la lecture !

Plus discrète que la musique, la lecture résiste à l'invasion des téléphones et autres écrans dans les transports. Qu'il s'agisse de bouquins pour l'école ou de lectures personnelles, le temps de trajet est parfois le seul moment de dispo pour lire un peu. A condition de savoir faire abstraction de la musique du voisin d'à côté ou de la conversation de la fille en face…

Qui arrive bon dernier ?

Et bien aussi étonnant que ce la puisse paraître, seulement 14% des gens interrogés déclarent surfer sur internet ou utiliser des applis de leur téléphone. 

Finalement, dans les transports en “commun”, il n'y a que l'espace (du train ou du bus), qui soit vraiment “en commun”…

Share.

Comments are closed.

Powered by themekiller.com